L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Après les législatives : Le jeu d'échecs de Blaise Compaoré

Après les législatives de mai

Le jeu d'échecs de Blaise Compaoré

 

 

Quel sort Blaise Compaoré va-t-il réserver aux nouveaux pions politiques qui s'offrent à lui? Telle est la question qui brûle les lèvres depuis la proclamation des résultats provisoires des législatives du 6 mai. «Quand une soupe n'est pas trop épicée, elle fait chier», dit-on. Mais, il ne faut peut-être pas la prendre trop chaude. Surtout que el presidente du Conseil constitutionnel, Idrissa Traoré, se hâte lentement pour rendre définitif le verdict livré il y a maintenant presque deux semaines par l'archange Moussa Michel Tape-So-Bas. Les mauvaises langues susurrent que le Tapeur de sable de Tansarga devrait être débarqué de son fauteuil de Premier ministre qu'il a occupé plus de 7 ans durant. Mais comme l'enfant terrible de Ziniaré a plus d'un tour dans son chapeau, il vaut mieux attendre de voir. Le Dromadaire n'est d'ailleurs pas le seul à attendre. Les 34 ministres du gouvernement attendent de savoir à quelle sauce ils vont être mangés. Ceux qui ont réussi à assurer leurs arrières en se faisant élire comme députés n'ont pas trop de souci à se faire lorsqu'ils seront remerciés. Mais cela n'exclut pas qu'ils fassent des pieds et des mains pour se maintenir le plus longtemps possible au sein de l'Exécutif. Même avec une majorité confortable de 73 députés contre seulement 57 à l'avant-dernière législature de 2002, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a encore beaucoup de monde à caser. Quand on est un méga parti, on a aussi de méga problèmes, et le chef suprême se fait toujours de mégas soucis pour mettre l'homme qu'il faut à la place qu'il faut, pour qu'il ne devienne pas un os dans sa gorge.
Avec un large éventail de pions, on pouvait croire que ce sera une partie de plaisir pour le Blaiso. Mais rien ne doit être joué d'avance dans un jeu d'échecs. Il va lui falloir faire une combinaison intelligente et stratégique. Et pour ce faire, un mauvais positionnement de cavaliers, de tours, de fous, de roi, de reine ou de simples pions peut produire un effet boomerang pour «le progrès continu pour une société d'espérance». Faites vos jeux, une nouvelle distribution des cartes est ouverte!

F. Quophy

Journal du Jeudi du 24 au 30 mai 2007

 

 



25/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres