L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

"Avant la Refondation, le recadrage historique"

UNDD

"Avant la Refondation, le recadrage historique"

 

 

Les responsables locaux de l’UNDD, appuyés par un émissaire du bureau  politique national en l’occurrence l’ancien parlementaire Deval Milogo, secrétaire national aux relations extérieures, ont rencontré les hommes de médias de Koudougou, le mercredi 14 novembre 2007. Objectif : leur donner la primeur de l’information sur l’organisation prochaine du 8e forum de communication alternative (FOCAL). 

 

C’est dans une atmosphère détendue que les échanges avec les journalistes se sont déroulés sous le hangar du restaurant  «la Forêt» de Koudougou. Face aux hommes de médias, il y avait le président de la convention du Centre-Ouest et commissaire politique national de l’UNDD, Marcellin Noraogo Yaméogo (ancien maire de Koudougou), les secrétaires généraux, provincial et communal du Boulkiemdé et de Koudougou, Athanase Yaméogo et Adama Ouédraogo et bien sûr l’émissaire Deval Milogo.

Pour Marcellin N. Yaméogo, il s’agit de mettre en pratique cette nouvelle politique du fondateur de l’UNDD en matière de communication qui veut que l’information émanant du parti parte de Koudougou.

Deval Milogo a entretenu les journalistes sur la tenue, le 24 novembre prochain, du huitième Forum de communication alternative (FOCAL) qui est une trouvaille des responsables de l’UNDD pour discuter, échanger et débattre des sujets d’intérêts nationaux et internationaux. Pour ce 8e FOCAL, le thème est : «Avant la Refondation, le recadrage historique». Au cours de ce forum, trois points seront abordés ; un exposé sur le thème général, des échanges autour de la création des gardiens de la mémoire et la position de l’UNDD sur la célébration du 11 décembre, étant entendu que le parti adhère au principe, mais une adhésion assortie de critiques.

Pour ce qui est de la création des gardiens de la mémoire, il a été précisé qu’il s’agit de structures qui seront mises en place sur l’ensemble du territoire. De plus, Deval Milogo a précisé que suite à la dernière rencontre du Bureau politique national en début de ce mois, une décision a été prise de mettre en place un comité d’experts sur tout le territoire national avec pour objectif de faire la relecture de notre histoire. Du reste, tous ces sujets seront débattus et approfondis au cours du prochain FOCAL.

 

                                  Cyrille Zoma

L’Observateur Paalga du 16 novembre 2007



16/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres