L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

CAN 2008 : Qui pourra contester l’ordre établi ?

CAN 2008

Qui pourra contester l’ordre établi ?

 

La CAN 2008, qui s’ouvre ce dimanche 20 janvier à Accra, est considérée comme l’une des plus relevées de l’épreuve. Les gros bras sont nombreux et on les retrouve dans les différents groupes. Et ce sont eux généralement qui gagnent la CAN. Les petits ont souvent produit le plus beau jeu mais sans réussir à cueillir des lauriers. Pour cette 26e édition, qui d’entre eux pourra contester l’ordre établi ?

 

Comme lors du tirage au sort, Accra, qui accueille les matches du groupe A, sera en ébullition le dimanche dans l’après-midi avec la cérémonie d’ouverture, qui sera haute en couleurs. Les Ghanéens mettront sûrement un point d’honneur pour présenter à leurs hôtes la riche culture de leur pays dans toute sa diversité. Après, on laissera place au football comme pour signifier que la fête peut commencer.

 

A 17 h TU, Ghana  # Guinée est l’affiche du match d’ouverture au stadium d’Accra. Une entrée en matière importante pour les deux équipes, qui auront à cœur de débuter la compétition par une victoire. Les Black Stars sont très attendus sur leur terrain fétiche par leurs milliers de supporters. Ceux-ci ont hâte de voir ce qu’ils feront face au Syli de Guinée.

 

C’est un match d'avant-goût à ne pas rater. Après une décevante CAN en 2006 marquée par son élimination précoce au premier tour, le Ghana tentera de faire mieux cette fois. Il a les hommes pour ne pas se faire surprendre dans ce groupe. Michaèl Essien, c’est la plaque tournante de l’équipe et capable de mettre à tout moment ses partenaires sur orbite.

 

Mais ce qui est certain, c’est que la tâche du pays organisateur ne sera pas facile. Il a en face un bon compétiteur qui a montré de bonnes choses lors de la CAN 2004 en Tunisie et 2006 en Egypte. Au pays des pharaons, la Guinée avait terminé en tête de son groupe avant d’échouer en quart de finale. Le Syli a aussi de bons joueurs qui allient technicité et combativité. Son attaquant le plus redoutable est Pascal Feindouno, le métronome de Saint-Étienne, qui a une force de pénétration. C’est un duel qui promet…

Le lundi 21 janvier 2008, trois matches sont au programme : Namibie # Maroc (groupe A), Nigeria # Côte d’Ivoire et Mali # Bénin dans le groupe B.

 

Justin Daboné

L’Observateur Paalga du 18 janvier 2008

 

En bref… en bref…

L’Observateur  paalga et l’Onatel-S.A. au cœur de la CAN

 

Grâce à un partenariat avec l’Office national des postes et qui se veut gagnant gagnant, votre journal, l’Observateur paalga, sera au cœur de la Coupe d’Afrique des nations. Tous les jours, il vous sera proposé une page CAN qui vous fera l’écho de cette compétition.  Dans ce partenariat, l’ONATEL-S.A. s’est engagé à assurer le séjour tous frais payés d’un journaliste de votre quotidien pour vous faire vivre les péripéties de cet événement.

En retour, l’Observateur paalga s’est gagé de dédier sa page quotidienne de la CAN 2008 à son partenaire, l’ONATEL-S.A., leader des télécommunications au Burkina. Ainsi, avec notre envoyé spécial au Ghana, Kader Traoré, suivez la CAN 2008 de plus près.

 

Dix journalistes burkinabè à la CAN

 

Comme on le sait, le Burkina Faso ne sera pas à la CAN 2008 au Ghana. Une situation qui fait qu’il n’est pas donné à tout le monde de se rendre chez le voisin pour vivre l’événement, à moins de développer des initiatives dans ce sens. Pour encourager la presse sportive à travers l’Association des journalistes sportifs du Burkina, le ministère des Sports et des Loisirs a décidé d’envoyer une dizaine de reporters au Ghana pour suivre quelques matches de la CAN pendant cinq jours.  Compte tenu de ses moyens, il ne pouvait pas faire plus.

 

En tout cas, l’initiative mérite d’être saluée et c’est la preuve que le ministre Jean-Pierre Palm a vraiment besoin de tout le monde pour travailler.

Avec les éliminatoires combinées de la CAN et du mondial 2010, qui se profilent à l’horizon, nous devons conjuguer nos efforts pour soutenir le ministre, qui a promis d’aider les Etalons à ne pas rater le rendez-vous de Luanda.



17/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres