L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

CAN et mondial 2010 : Et de deux pour les Etalons !

CAN et mondial 2010

Et de deux pour les Etalons !

Le meilleur chemin vers le deuxième tour où se jouera la qualification pour la CAN et le mondial 2010 passe par des succès. Les Etalons, qui l’ont sans aucun doute compris avant le début des éliminatoires, viennent d’enchaîner avec deux victoires d’affilée.

Leur deuxième victime n’est autre que les Hirondelles du Burundi qu’ils ont battues par 2 buts à 0 le samedi 7 juin dernier au stade du 4-Août. Mais il y a eu comme un goût d’inachevé même s’il faut se satisfaire de ce résultat.

Comme nous le pressentions, les supporters du onze national sont venus de partout pour vivre ce match Etalons du Burkina # Hirondelles du Burundi, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires combinées de la CAN et du mondial 2010 dans le groupe 9.

La première sortie de l’équipe s’étant soldée par une victoire inattendue à Radès face aux Aigles de Carthage, on tenait à voir cette formation version Paulo Duarte. Et elle a répondu à l’attente du public, Comme pour nous démontrer qu’ils n’ont pas usurpé les 3 points en terre tunisienne, les Etalons sont vite entrés dans le match. Dans un schéma très offensif, avec trois attaquants, ils se mettent rapidement en ordre de bataille avec une envie manifeste d’aller de l’avant. Dès les premières secondes, les nôtres obtiennent un coup franc dangereux que Moumouni Dagano met au-dessus de la transversale.

Les Hirondelles réagissent aussitôt et sur un centre fuyant de Selena Yamin Ndikumana, le gardien de but, Daouda Diakité, est contraint de sauver son camp en chassant la boule de cuir non loin de sa surface. Heureusement qu’il n’y avait pas un joueur burundais dans les parages. Le match semble parti pour être d’un bon niveau. De part et d’autre, on fait tourner la balle avec le souci de couper les espaces. Les Etalons sont actifs sur le côté gauche où partent la plupart de leurs offensives avec Jonathan Pitroipa, qui étale la qualité de ses dribbles déroutants, même s’il a parfois paru en abuser.

Passé le premier quart d’heure, les deux équipes continuent d’afficher une grosse activité dans la récupération. Le public, dès lors, commence à comprendre que ces Hirondelles seraient difficiles à croquer. A la 19e minute, une d’entre elles sera expulsée en l’occurrence Selena Yamin Ndikumana pour avoir donné un coup en plein visage au défenseur Paul Koulibaly. Sur l’action, l’arbitre gabonais, Sébastien Gil Ndume, n’a rien vu puisqu’il était vers le rond central. Après l’engagement, le premier assistant, James Patrick Bimbyo, lève son drapeau. Le directeur de jeu accourt vers lui et après concertation, il s’en va brandir un carton rouge au joueur fautif qui, sachant qu’il va abandonner ses coéquipiers, se laisse tomber sur la pelouse comme pris de remords.

Quatre minutes après son expulsion, sur un long centre, Moumouni Dagano devance la défense adverse et ouvre la marque de la tête. Loin d’être assommés par ce but, les Hirondelles déploient leurs ailes et sur un coup franc tiré par Henry Mbazumutima, Daouda Diakité détourne le ballon en corner. Les Etalons reviennent à leur tour à la charge et sur une balle jouée par le capitaine, Mahamoudou Keré, Moumouni Dagano manque de peu d’inscrire le deuxième but de son équipe.

Le premier changement est du côté du Burundi, qui remplace Fuadi Ndayisenga par Claude Nahimana pour réorganiser son jeu. Mais malgré l’entrée de ce dernier, les hommes de Paulo Duarte sont toujours sur la brèche et acculent sans désemparer l’adversaire. A la 46e minute, sur un corner côté droit exécuté par Charles Kaboré, le sociétaire de l’Olympique de Marseille, Dagano surgit et ne laisse aucune chance à Vladimir Niyonkuru.

2-0 à la mi-temps, les Etalons à la reprise se montrent menaçants : sur un coup franc, Keré coulisse intelligemment pour Issouf Koné (l’auteur des deux buts à Radès) qui file comme un bolide et tire de toutes ses forces à côté (48e). Quel gâchis ! Quelques minutes après cette action, Patrick Zoundi cède sa place à Abdoul Aziz Nikiéma. Le coach portugais a-t-il eu le nez creux ? Evidement pas puisque le nouveau venu va s’avérer un poids mort sur le front de l’attaque. Manquant de percussion et tombant à chaque fois comme une feuille morte, le jeu des Etalons a subitement changé. Un autre remplacement sera effectué à la 71e minute : Florent Rouamba prend le relais de Mahamoudou Keré.

Ce changement est justifié puisque le capitaine est sous la menace d’une suspension après le carton jaune qu’il a pris à Radès. Il faut donc le préserver en prévision de la rencontre contre les Seychelles, le 14 juin 2008. En tout cas, il y a eu des moments de tour de chauffe pendant lesquelles les Etalons parvenaient à jouer haut mais ils vendangeaient les balles. Le score n’ayant pas évolué, le public n’a pas du tout apprécié cela puisque pour lui, on l’aurait emporté au moins par 3 ou 4 buts à 0. De toutes les façons, l’essentiel est fait et avec 6 points en deux sorties, c’est encourageant. Dans l’autre match, la Tunisie s’est replacée dans la course en allant dominer les Seychelles à domicile : 2-0.

Justin Daboné

L’Observateur Paalga du 9 juin 2008

 

Encadré N°1

Propos d’après match Paolo Duarte, entraîneur des Etalons

Quelles sont vos impressions après cette rencontre ?

• Nous avons gagné deux matchs consécutifs dont une victoire historique contre la Tunisie sur ses propres installations. Cela nous fait six points... Je savais que l’équipe du Burundi est très agressive et qu’un de ses joueurs pouvait se faire expulser. La rencontre s’est terminée à notre faveur et je suis satisfait.

Sur le banc des réservistes, il n’y avait aucun défenseur. N’est-ce pas un risque que vous avez pris ?

• Mahamoudou Kéré devait jouer ce rôle en cas de problème à la défense. En ce moment, je fais entrer un élément à sa place et lui, il recule de quelques mètres.

A la deuxième mi-temps, votre équipe n’a pas été percutante. Vos changements n’y sont pas pour quelque chose ?

• Non. Nous avons voulu faire un match intelligent. Nous avons de longs voyages à faire et il faut savoir gérer les joueurs pour préserver leur fraîcheur physique.

Encadré N°1

Propos des joueurs

• Jonathan Pitroipa "Le match était serré. Nous avons joué à fond l’offensive. L’adversaire n’a pas tenu et nous avons réussi à marquer des buts pour ensuite gérer le jeu. Il faut dire que le carton rouge du joueur burundais nous a profité. Pour la suite, nous devons continuer à nous battre".

• Madi Panentiguiri "C’était une très belle rencontre avec une bonne équipe en face qui, bien que réduite à dix, nous a posé beaucoup de problèmes. Mais nous étions bien en place défensivement. Aussi, il y avait du répondant sur le plan physique de notre côté. C’est une victoire méritée. Nous pensons maintenant aux Seychelles parce que nous ne connaissons pas la formation de ce pays. Il va falloir gagner là-bas parce qu’une équipe qui veut aller à la coupe d’Afrique et à la Coupe du monde doit être capable de prendre trois points à l’extérieur. Nous allons donc préparer cette rencontre comme les autres avec beaucoup de sérénité et ne pas se fier à nos deux victoires pour relâcher".

• Abel Amrouche, entraîneur burundais "La fatigue a été pour beaucoup dans notre défaite. Nous sommes arrivés la veille du match un peu tard dans l’après-midi. Ensuite, le carton rouge ne nous a pas arrangés. Si j’avais mon effectif de départ, le jeu aurait eu une autre physionomie. L’arbitre a ses raisons. Je n’ai pas vu l’action et je ne sais pas si le carton est justifié. Dans tous les cas, il faut être fair-play".

• David Habarugira (Burundi) "Nous avons eu un carton rouge imaginaire ; ce qui a obligé l’entraîneur à revoir son dispositif tactique. Malheureusement, cela n’a pas payé. Mais, tout n’est pas perdu. Dès demain, nous entamons la préparation du match contre la Tunisie. Nous comptons gagner cette rencontre".

Damiss Ouédraogo



09/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres