L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Départ de Saboteur et retour de Notheaux : Des Banforalais se prononcent

Départ de Saboteur et retour de Notheaux

Des Banforalais se prononcent

Les Etalons seniors viennent d’être confiés à un nouveau staff pour leur encadrement technique. En remplacement de Drissa Malo Traoré, dit Saboteur, ce staff se compose de Didier Notheaux, qui signe son retour au Burkina, et de Sidiki Diarra, un entraîneur national bien connu de la scène footballistique. Ce duo sera-t-il en mesure de qualifier le onze national pour la CAN 2008 ? les Banforalais se prononcent sur la question.

1 - Seydou Traoré enseignant DPEBA/ Comoé : "Je connais très bien Didier Notheaux. Il a déjà entraîné notre équipe nationale. Mais je pense que la fédération aurait dû donner tous les moyens à Saboteur pour la qualification de l’équipe nationale au lieu de faire appel à quelqu’un d’autre. En tout cas je suis contre, si je peux m’exprimer ainsi, la nomination de Didier Notheaux, et je suis sceptique quant à la qualification des Etalons pour la CAN 2008."

2 - Arsène Soulama, dit Bébéto (entraîneur adjoint de l’USCO) : "Dire que je connais Didier Notheaux, c’est trop dire. Ce qui est important, c’est qu’il n’est pas à sa première expérience au Burkina Faso. Il a déjà qualifié les Etalons à une phase finale de la CAN. Cela constitue un atout pour lui et il a à ses côtés Sidiki Diarra, qui, lui aussi, a du mérite. Je crois que ce duo pourra nous faire rêver. Concernant le départ de Saboteur, je ne vais pas me hasarder à faire de commentaire il s’agit d’un problème interne. Les acteurs en place n’ont pas su se comprendre sinon ce n’est pas la qualité de Saboteur qui est mise en cause. C’est tout simplement un problème de compréhension."

3 - Bahima Sanou (lycée municipal de Banfora) : "Pour ma part, Saboteur ne devait pas revenir à l’équipe nationale, ne serait-ce que pour l'honneur. Mais les gens sacrifient souvent cette valeur au profit du matériel et de l’argent. Saboteur, après son limogeage, ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Quant à Didier Notheaux, on doit reconnaître qu’il a fait ses preuves en qualifiant les Etalons à la CAN à un moment donné de l’histoire de notre football. Il en est de même pour Sidiki Diarra. Pourquoi Notheaux était-il parti ? Simplement parce que son schéma tactique, bien qu’il lui eût permis de qualifier les Etalons, était mis en cause. C’est à travers les résultats, à mon avis, que l'on doit juger un entraîneur. Et si malgré la qualification il a été limogé, à sa place je ne serais pas revenu dans l’encadrement du onze national burkinabè. Mais que voulez-vous ! Ce sont des entraîneurs qui ne sont pas bien cotés. Dès qu’on leur fait appel, ils répondent favorablement. Reste à savoir s’il pourra faire mieux qu’à son premier passage."

4 - Ibrahim John Konaté (journaliste sportif/ SOFITEX) : Pour ce qui est de la nomination de Didier Notheaux, je crois que la fédération a engagé un homme qu’elle connaît très bien puisqu’il avait qualifié les Etalons pour la CAN 2000 avec Sidiki Diarra à ses côtés. C’est la même équipe qui vient rebelotter, et c’est une bonne combinaison. Cependant, pour la qualification pour Ghana 2008, il faut dire, en toute sportivité et sans parti pris, que ce sera très difficile. Les Etalons sont déjà mal partis d’autant plus que, tout récemment, nous avons fait match nul contre le Mozambique. Un match qui nous aurait donné le même nombre de points que le Sénégal si nous l’avions remporté. Il faut donc gagner à Maputo, battre la Tanzanie à Ouagadougou avant d’espérer arracher la qualification à Dakar. Vous voyez donc que ce sont là beaucoup de probabilités ! A la place de Seydou Diakité, je n’aurais pas engagé Saboteur. C'est un homme qui veut avoir les coudées franches. Or, qui connaît le milieu du football au Burkina sait comment les choses se passent. J'avais espéré que cette nouvelle expérience entre Saboteur et la fédération serait couronnée de succès. C’est dommage que les choses se soient passées ainsi."

Mamoudou TRAORE

Le Pays du 9 mai 2007



09/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres