L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Dessous et robes de mariage en attraction

Vallade Fashion’s

Dessous et robes de mariage en attraction

 

Emmanuel Vallade, styliste-modéliste, a présenté sa nouvelle collection de dessous et de robes de mariées le samedi 11 août 2007 dans la salle de fêtes de Ouaga 2000. Une soirée, la première du genre dans notre pays, au cours de laquelle le public a découvert plus d’une cinquantaine de lingerie et de vêtements nuptiaux.

 

Environ une vingtaine de mannequins ont pris part à ce défilé atypique qui a permis au Martiniquais Emmanuel Vallade de montrer son talent  de créateur dans le domaine de la lingerie féminine et de robes de mariage. En effet, depuis son premier défilé (avec 80 modèles) le 18 décembre 1993 dans son pays natal, il a été l’auteur de plusieurs collections dont certaines lui ont valu des distinctions. En outre, Miss Martinique 92 et Miss Beauté black Martinique 92 ainsi que la 1re dauphine de Miss Martinique 92 porteraient ses créations lors de leurs déplacements en public et des dîners mondains.

Homme d'idées, il fit, en 2002 lors de son mariage au Mess des officiers à Ouagadougou, une prestation de mode (avec 20 modèles).

Le défilé du samedi dernier est la première grande prestation du styliste sur le sol africain. Le public a donc eu droit à une manifestation qui s’est déroulée en deux actes : le 1er acte a consisté en une présentation de dessous en guipure, de modèles variés, limités et finement travaillés. Pour éviter d'attenter aux mœurs, le créateur a eu recours à des collants (néanmoins transparents) et à des masques portés au visage,  permettant ainsi aux mannequins de parader sans gêne.

Ce fut un moment d’intenses émotions pour les spectateurs. Si certains dissimulaient difficilement leur embarras, d’autres, par contre, semblaient en raffoler, surtout que le MC de la soirée, Salif Sanfo, mettait de temps à autre du piquant durant la procession des filles dans leurs dessous.

L’acte 2 a été marqué par la sortie des mannequins en robes de mariées faites en bazin, en microfibre, en dentelle, en broderie anglaise, en satin de duchesse…

C’est au total 30 belles tenues de mariage qui ont été proposées lors de cette soirée, qui a été animée par le groupe Halalh, que produit le styliste ainsi que la jeune chanteuse Kandy, belle voix et également mannequin.

La secrétaire générale du ministère de la Promotion de la femme, Jocelyne Vokouma, tout en saluant les belles collections d’Emmanuel Vallade, a estimé qu’un défilé de dessous n’est pas encore ancré dans nos pays bien que le Burkina Faso soit un pays ouvert aux cultures venues d’ailleurs. Elle notera également quelques termes inappropriés du MC, mais également le cas du mannequin qui s’est retrouvé les seins hors du  soutien-gorge.

A la décharge du créateur, elle expliquera que le port de masques dans les Antilles se fait lors des carnavals, où certains excès sont permis, avant de revenir sur son terme «mais…».

Tout compte fait, Emmanuel Vallade a dit avoir pris bonne note, et a assuré à l’autorité qu’aucun incident n'aurait encore lieu lors d'un de ses défilés de mode.

Cyr Payim Ouédraogo

L’Observateur Paalga du 16 août 2007



15/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres