L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

FBF : Le film d'une démission

FBF

Le film d'une démission

 

La démission du comité exécutif de la Fédération burkinabè de football (FBF) ce vendredi 29 juin 2007 aura sans doute constitué un coup de tonnerre dans le ciel burkinabè. En effet, après la tenue de l'Assemblée générale qui a reconduit l'équipe de Seydou Diakité à la barre du foot burkinabè, on s'attendait à ce que celle-ci termine son mandat qui court jusqu'en décembre 2008. C'était l'objectif visé à la sortie de l'AG du samedi 23 juin 2007. Dans ce cadre, le président de la FBF a effectué un séjour dans l'Ouest où il a rencontré les dirigeants des clubs et ligues. C'est dans cette même logique qu'une réunion était prévue le samedi 30 juin à Ouaga. Pendant ce temps, les attaques demandant la démission de la FBF se multipliaient dans la presse. Pire, des menaces du genre "les domiciles des membres de l'équipe fédérale seront incendiés" qui ont couru avant le match contre la Tanzanie ont refait surface. Leur vie et celle de leur famille auraient même été mises dans la balance. Le déblocage d'un reliquat de 80 millions de F CFA qui devait servir à organiser les derniers matchs du championnat national de football devenait hypothétique. Il fallait partir. C'est la seule décision qui, selon Seydon Diakité, était en mesure de sauver les vies de ses collaborateurs et celles des membres de leurs familles et les intérêts du football burkinabè. D'après nos sources, cette décision mûrie depuis le jeudi, Seydou Diakité en a informé des proches collaborateurs du chef de l'Etat dans la matinée du vendredi 29 juin. Ensuite, il a convoqué les membres du bureau résidant à Ouaga ce même vendredi à 16h avec la présence obligatoire de tous. il y avait de l'émotion dans l'air, a signifié notre source. Le président de la FBF a exprimé toute sa fierté d'avoir travaillé pendant 5 ans avec ses collaborateurs mais face entre autres au manque de réussite, aux menaces, au pourrissement de l'atmosphère et au blocage de financement pour la suite du championnat, il s'est résolu à partir. Le secrétaire général à la Communication de la FBF a soumis un communiqué déjà rédigé au reste de l'assemblée. Amendé, ce communiqué a atterri dans les différents organes de presse. Le ministre des Sports a été également mis au courant par le président de la FBF qui l'a joint au téléphone avant de rendre publique la démission de son équipe. Les ligues et clubs ont été, eux-aussi, informés. Ce furent la surprise et la consternation dans plusieurs milieux. Et la joie dans d'autres. Ceci n'a pas fait faire marche arrière à Seydou Diakité qui a expédié ses lettres de démission à la FIFA et à la CAF avant de prendre l'avion samedi soir pour Chicago aux Etats-Unis où il participe à une rencontre au sommet du Lions International. Le Burkina attend donc sa nouvelle fédération, qui, on l'espère, connaîtra un meilleur sort.

M.Y.

Le pays  du 2 juillet 2007



02/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres