L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Fin d’année à Ouaga : 120 accidentés à Yalgado Ouédraogo

Fin d’année à Ouaga

120 accidentés à Yalgado Ouédraogo

Les fêtes de fin d'année sont en général, les moments où on note une recrudescence des cas d'accidents sur la voie publique, dans les grandes villes surtout. Pour ces dernières fêtes, il y a eu à Ouaga, selon les statistiques recueillies chez les sapeurs pompiers, beaucoup moins d'accidents que les années passées. Les urgences traumatologiques du CHU Yalgado n'ont cependant pas désempli.

Dans la journée du 24 décembre 2007, veille de la fête de la Nativité, les éléments de la première compagnie des sapeurs-pompiers, basée à Ouagadougou, ont effectué en tout 31 sorties pour évacuer des victimes d'accidents de la circulation à Ouagadougou et dans sa banlieue. Ces différents cas d'accidents ont fait en tout 36 victimes de blessures plus ou moins graves qui ont été d'urgence transportées aux urgences traumatologiques de l'hôpital Yalgado Ouédraogo. On ne note, fort heureusement, aucune victime décédée sur le coup. Pas non plus de victimes décédées sur le coup le jour de Noël, parmi les 44 accidentés secourus par les pompiers de Ouaga qui, ce jour-là, ont effectué 33 sorties pour cause d'accidents de la circulation dans la capitale. Le 31 décembre 2007 a été par contre la journée la plus mouvementée chez les soldats du feu de Ouaga qui ont dû sortir 43 fois, pour évacuer en tout 54 accidentés vers les urgences de Yalgado. Aucun d'entre eux n'a trouvé la mort sur le coup. Pour le premier jour de l'année 2008, les accidents de la circulation ont motivé 31 sorties des sapeurs-pompiers de la première compagnie qui ont porté secours à 39 victimes. Aucun décès sur-le-champ.

En dépit de cette baisse du nombre d'accidents de la circulation (comparativement aux années précédentes), que l'ont doit sans doute à la présence, aux différents carrefours, des éléments de la police municipale, de la police nationale et de la gendarmerie, les urgences de centre hospitalier Yalgado Ouédraogo n'ont pas désempli pendant la période des fêtes. Dans le registre des urgences traumatologiques, on dénombre en tout 120 victimes d'accidents reçues entre le 31 décembre 2007 et le 1er janvier 2008. C'est à peu près 6 fois plus le nombre moyen (entre 20 et 25) d'accidentés reçus les jours ordinaires, dans le même service. Selon le chargé de l'interne, Zio Gaël, qui nous a reçu, les cas de traumatismes crâniens et de traumatisme de la face sont les plus fréquents chez les accidentés de cette fête du nouvel an. Il y aurait également des cas de fractures diverses.

Par Paul-Miki ROAMBA

Le Pays du 4 janvier 2008

 



04/01/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres