L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Fraude au BEPC : Koudougou aussi

Fraude au BEPC

Koudougou aussi

 

Pas de solution de facilité pour Semdé Manguenzanga Sébastien, élève en classe de 3e au Collège privé Saint- Kisito de Koudougou, qui a été pris en possession du corrigé de l'épreuve de chimie et confondu pour fraude. C'était dans l’après-midi du vendredi 15 juin dernier dans la salle n°6 du jury n° 6, logé au lycée municipal de Koudougou.

 

C'est le professeur de SVT Illa Yaya qui a mis à nu la ruse de l'élève Semdé M. Sébastien alors qu'on était en pleine composition de l'épreuve de physique-chimie en ce 2e jour du déroulement du BEPC. Selon Illa Yaya que nous avons rencontré en présence du président du jury 6, Zakréa Ouédraogo, c'est en faisant la ronde dans la salle d'examen qu'il a remarqué une feuille émergeant d'une poche d’un des candidats, en l’occurrence Semdé Manguenzanga Sébastien.

Il a invité le candidat à sortir la feuille de sa poche, et c'est alors qu'il a constaté que son contenu présente des similitudes avec l'épreuve de physique-chimie en cours d'administration. La copie a été présentée à un professeur de physique-chimie, qui a confirmé qu'il s'agit belle et bien du corrigé de la partie chimie de l'épreuve de physique-chimie du BEPC 2007.

Naturellement  Illa Yaya en a informé le président du jury 6, Zackréa Ouédraogo, qui  s'est rendu sur les lieux. Lui à son tour a alerté le président du centre, Zouba Bernard, qui est allé constater le délit de fraude. Tous les professeurs de PC à qui la feuille a été présentée n'ont pas eu de difficulté à reconnaître le contenu comme étant le corrigé de l'épreuve de chimie.

Le président du jury 6 où est inscrit l'élève fautif ainsi que celui du jury 2, Zouba Bernard, en même temps président du centre d'examen, ont procédé à l'expulsion de Semdé M. Sébastien de la salle. Il a été immédiatement recueilli par les éléments de la Sécurité présents sur les lieux puis conduit au commissariat de police pour répondre de son acte ainsi que pour les besoins de l'enquête.

Si les deux présidents du jury, Zouba Bernard et Zackréa Ouédraogo,  ont voulu être indulgents au début en expulsant simplement l'élève indélicat, ils se sont vite ravisés, ayant trouvé mieux de le confier à la Police afin que les enquêtes puissent situer sur l'ampleur du phénomène. Car on se dit qu'il n'est peut-être pas le seul à être trempé dans cette fraude.  Quand nous écrivions ces lignes, nous n’avions pas pu rencontrer un responsable de la police pour avoir de plus amples informations, mais ce n’est que partie remise. Il ne fait pas de doute que les enquêtes permettront de faire la lumière  sur ce cas de fraude. En attendant, le milieu scolaire bruit de toutes sortes de rumeurs. Certaines affirment, entre autres, que des noms ont été cités par Semdé M. Sébastien. Vrai ou faux ? Attendons de voir.

 

Cyrille Zoma

L’Observateur Paalga du 18 juin 2007

 



18/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres