L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Fraudes aux concours de la Fonction publique : 9 personnes dont un gendarme à la MACO

Fraudes aux concours de la Fonction publique

9 personnes dont un gendarme à la MACO

En vue de faire le point de l'organisation des concours de la Fonction publique, session 2007, le ministère de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat a organisé, lundi 20 août dernier à Ouagadougou, une conférence de presse. Les difficultés, notamment les cas de fraudes ayant émaillé le déroulement desdits concours, ont constitué l'essentiel des débats.

9 personnes, dont un gendarme, interpellées et déférées à la MACO, telles sont les premières conclusions de l'enquête policière engagée suite aux cas de fraudes constatés lors de la session 2007 des concours de la Fonction publique qui se sont déroulés du 6 au 15 août. L'information a été donnée lundi en fin d'après-midi par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat, Seydou Bouda, lors de la conférence de presse qu'il a organisée à cet effet. Selon lui, c'est dans un souci de transparence, surtout au regard des rumeurs qui ont couru sur le sujet, que cette rencontre a été initiée. Si les concours professionnels ont eu lieu sans accrocs majeurs, il n'en est pas de même pour les concours directs qui ont connu des difficultés d'ordres matériel et organisationnel, poursuit-il. Indisponibilité de salles, retard enregistré dans le démarrage, insuffisance de surveillants, fraudes, tels sont, entre autres les difficultés relevées par Seydou Bouda. Pour le dernier cas, c'est-à-dire les fraudes, les autorités, à en croire le ministre, n'entendent pas badiner. C'est pourquoi, dès les premiers moments de l'affaire, les services de sécurité ont été instruits de mener l'enquête qui a permis d'interpeller 9 personnes qui sont déjà à la MACO et qui attendent d'être jugées. Au nombre des interpellés, un gendarme qui serait client, c'est-à-dire acheteur d'épreuves, 7 agents publics et une personne dont l'identité n'est pas encore connue. L'ampleur de ces fraudes, selon Seydou Bouda, n'était pas si importante ; seuls les centres de Ouagadougou et de Ouahigouya (où 2 jeunes gens ont été surpris dans un cyber réceptionnant un fax de l'épreuve du concours de la douane) ont été concernés. Toute chose qui n'exigeait pas, de son point vue, la reprise des épreuves. Au niveau du manque de surveillants, il retient le système de motivation de ceux-ci comme principale difficulté qui démotive plus d'un. Le nombre de centres à travers le pays est une autre difficulté. En tout état de cause, le premier responsable du département en charge de la Fonction publique dit prendre acte de ce que l'organisation des concours de la Fonction publique, à l'image de tout système, connaît des failles. C'est pourquoi, a-t-il indiqué, un audit global de ce système est en vue pour déterminer les défaillances et les solutions à apporter afin de garantir "l'égal accès des citoyens aux emplois publics".

Au total, 84 concours professionnels pour 2 153 emplois et 89 concours directs auxquels ont pris part 322 780 candidats pour 8 498 postes, ont été autorisés par le gouvernement au titre de l'année 2007.

 Ladji BAMA

Le Pays du 21 août 2007



21/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres