L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Inondation à Karangasso Sambla : 2 morts, un millier de maisons effondrées

Inondation à Karangasso Sambla

2 morts, un millier de maisons effondrées

Une délégation d'autorités administratives et politiques des Hauts-Bassins, conduite par le gouverneur Mathieu Bêbrigda Ouédraogo s'est rendue dans la commune rurale de Karangasso Sambla le lundi 3 août dernier, pour prendre le pool des dégâts causés par la pluie, et apporter du soutien moral aux familles des deux disparus.

                         

La délégation partie de Bobo Dioulasso a mis plus de 2 heures d'horloge sur une piste particulièrement dégradée par les eaux pluviales, avant de prendre pied d'abord dans le village de Diofoloma. C'est dans cette bourgade que les pluies tombées le week-end dernier, ont le plus causé de dégâts avec plusieurs centaines de maisons d'habitation et de greniers effondrés. C'est toujours dans le village de Diofoloma qu'une fillette de deux ans a perdu la vie alors qu'elle était couchée dans une maison dont un mur est tombé sur elle, dans la matinée du vendredi dernier. Soungalo Traoré, conseiller municipal à Diofoloma précise que le deuxième cas de décès est celui d'un homme âgé d'une quarantaine d'années qui a trouvé la mort dans son champ, à quelques kilomètres du village. Après avoir présenté ses condoléances aux familles des deux disparus, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, a indiqué que l'objet de la mission était de traduire la solidarité du gouvernement à l'ensemble des victimes de l'inondation, et prendre la mesure des dommages, surtout matériels causés par les eaux tombées du ciel. Mathieu Bêbrigda Ouédraogo a aussi annoncé la venue très prochaine dans le village, d'une mission d'évaluation des dégâts, question de mieux organiser les assistances à porter.

De Diofoloma, le gouverneur et sa suite (le haut- commissaire du Houet, Justin Somé, les députés Alfred Sanou et Issa Sanogo, le préfet intérimaire de Karangasso Sambla, Alain Galboné, et plusieurs directeurs régionaux des services déconcentrés) ont mis le cap sur la ville de Karangasso Sambla. Là aussi, c'est le spectacle désolant des maisons tombées et d'importants dégâts matériels qui a été donné de voir aux visiteurs venus de Bobo. En attendant les résultats de la mission d'évaluation, on a estimé à entre 700 et 1000, le nombre de maisons tombées dans la seule commune rurale de Karangasso Sambla. Le gouverneur a précisé qu'au moins le tiers des départements de la province du Houet ont enregistré cette année d'importants dégâts dus aux pluies diluviennes et que les cas de Bama et de Karangasso Sambla étaient les plus préoccupants. Tout en remerciant les « bonnes volontés » qui ont déjà apporté du secours aux sinistrés des autres localités, le gouverneur Mathieu Bêbrigda Ouédraogo des Hauts-Bassins a lancé un appel à davantage de solidarité aux fins d'aider les centaines de « sans-abri » de Karangasso Sambla à se remettre de leur détresse, et à les assister dans la reconstruction de leurs cases.

Paul-Miki ROAMBA

Le Pays du 5 septembre 2007



05/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres