L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le Nahouri compte toujours ses morts et ses blessés des inondations

Inondations

Le Nahouri compte toujours ses morts et ses blessés

Les pluies diluviennes continuent de s'abattre sans répit sur l'ensemble de la province du Nahouri. A la date du 26 août 2007, l'on a dénombré entre autres, plusieurs centaines d'hectares de champs dévastés, 1900 sinistrés, 1020 maisons tombées. Les localités les plus touchées sont: Dakola, Tambolo et Kaya.

A Dakola 200 maisons écroulées ont été recensées. Les sinistrés ont trouvé refuge à l'école, à l'église et à la maternité de la localité. D'autres personnes ont préféré aller à Paga, de l'autre côté de la frontière, en territoire ghanéen. A Kaya, l'écroulement d'une maison a provoqué la mort de deux enfants et blessant grièvement une femme âgée. Les champs cultivés ont été dévastés à Tambolo suite aux pluies continues de plusieurs jours. L'inondation a surtout apporté avec elle une énorme quantité de sable ; conséquence: un garçon de 15 ans s'est mortellement enfoncé sur un terrain sablonneux. L'eau a également fait une victime à Pô où une fille, une jumelle s'est noyée dans un puits. Les villages de Gompian, Tyalo, Lô, Tangasgo, Idénia, Guénon, Korabié et Kasserabango sont aussi touchés, mais avec moins de sinistrés.

Toujours avec les inondations, une petite fille de 2 ans a été agressée par un crocodile le dimanche 19 août dernier dans le village de Nahouri. La petite Claudine accompagnait sa grand-mère à Dakola pour la messe de dimanche. C'est au moment de traverser un marigot débordé que le reptile, furieux, est sorti brusquement de l'eau. Dans la foulée, le bras de la gamine a été sectionné jusqu'à l'omoplate. En réalité, toute la ceinture scapulaire a été emportée. Informée, la Direction provinciale de l'environnement et du cadre de vie a dépêché une équipe sur les lieux. Il a fallu user de stratagème en envoyant un coq près du marigot pour attirer la bête. Insatiable, le crocodile n'a pas hésité à ressortir pour dévorer sa proie. Au même moment, il reçut 3 coups de fusil. Mais hélas, ce fut un coup d'épée dans l'eau, car ces tirs n'ont pas inquièté le reptile. Ce n'est que 48 heures après, que l'on a pu l'abattre avec d'autres moyens. Quant à la petite, elle a été transportée d'urgence à l'hôpital où elle reçut des soins intensifs. Le 27 août dernier la famille de Claudine a reçu la somme de 100 000 F CFA de la part du ministère de l'Action sociale et de la Solidarité nationale. Il faut préciser que le même ministère a remis au Comité provincial de secours d'urgence et de réhabilitation (COPROSUR) 8t de maïs, 4t de riz, 3t de dattes, 300 nattes, 300 couvertures, des ballots de friperies, 37 lampes-tempête, 100 sceaux, 50 torches à piles, 640 boules de savon, le tout pour 1900 sinistrés recensés. Seulement, le nombre des sans-abris s'est accru avec la dernière pluie torrentielle qui s'est abattue sur Pô ce lundi 27 juillet de 5h 30 à 14 h 30 mn faisant près de 400 maisons effondrées et 6 blessés graves dont une femme enceinte et un mort. On note plusieurs blessés également à Tiakané et à Kampala. L'école évangélique et plusieurs établissements primaires sont actuellement pris d'assaut par les sinistrés. En plus de cela, il y a des coupures d'électricité qui durent souvent des dizaines d'heures. En cas de coupure, les Pôlais sont privés d'eau courante et d'essence à la station.

 Ben Ahmed NABALOUM (Collaborateur)

Le Pays du 30 août 2007



29/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres