L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le nouveau dignitaire de Tansarga intronisé

Chefferie traditionnelle

Le nouveau dignitaire de Tansarga intronisé

 

Elu le 13 février 2007, le chef de Tansarga, Yuabli Yonli, a été intronisé vendredi 6 avril 2007 dans ledit village, au cours d’une faste cérémonie, à laquelle ont assisté le Premier ministre, Paramanga Ernest Yonli et de nombreuses autres personnalités.

 

La cité de Tansarga, située au pied de la chaîne des montagnes du Gobnangou, dans la province de la Tapoa, a connu une ambiance inhabituelle vendredi 6 avril 2007. C’est la journée retenue par le conseil des sages, à la suite d’un jeu de sable, pour l’intronisation du nouveau chef traditionnel élu au mois de février dernier.
Yuabli Yonli, tel qu’il se nomme, est le 27e roi de la lignée de Tansarga. Frère aîné du Premier ministre, Paramanga Ernest Yonli, il a été élu parmi 3 autres prétendants au trône, selon les règles coutumières régissant la chefferie traditionnelle locale. La cérémonie, de l’avis des organisateurs, a eu pour objectif de présenter officiellement le nouveau chef à ses sujets qui devaient en profiter pour lui rendre leurs hommages et lui présenter leurs congratulations.

Puis, Yuabli Yonli a procédé à des rituels et autres sacrifices entrant dans le cadre de son intronisation.

C’est aussi, à partir de cette cérémonie que celui-ci commence à exercer officiellement ses fonctions de chef. Ce fut donc une occasion, à la fois de réjouissances, d’introspection et surtout d’invocation des esprits des mânes pour qu’ils continuent d’avoir un œil protecteur sur la cité. Dès les premières heures de la journée, le déferlement des délégations venant des diverses localités du département, le ballet des voitures en file interminable en provenance de Ouagadougou, l’engouement des habitants du village, l’impressionnant dispositif de sécurité, laissaient entrevoir la taille de l’événement. A 11 heures, heure du début de la cérémonie, le vaste espace aménagé pour la circonstance, à proximité de la concession royale, est archicomble.

Les personnalités officielles, avec en tête le couple Kadidiatou-Ernest Yonli, sont installées. Après avoir fini d’exécuter tous ses rituels traditionnels et les différents sacrifices, le chef installé sur son trône à l’intérieur de sa concession commence à recevoir à tour de rôle, les différentes délégations venues lui présenter leurs hommages.

Cet autre ballet, ouvert par les personnalités officielles, se poursuivra à travers les delégations des villages sous tutelle du chef de Tansarga et ceux des dynasties amies qui se succèdent pour congratuler et remettre des présents au dignitaire. Le tout dans une ambiance musicale féerique entretenue par diverses troupes traditionnelles du terroir et de la province du Sourou. Cette cérémonie a été aussi une occasion de démonstration de “wack” (magie) gulmantchéman à travers la prestation de Aladji Djiman Mori, considéré comme le “meilleur wackman de la Tapoa”. Le Premier ministre, Paramanga Ernest Yonli est, à cette occasion, revenu sur l’historique de la chefferie traditionnelle de la région.

Il a insisté sur la nature des relations entre les différentes chefferies en présence. Selon lui, puisque le chef de Tansarga ne va pas chercher son bonnet à Fada, il n’existe aucune relation de vassalité entre les deux entitées. “Nous ne sommes pas une dynastie vassale du Gulmu”, a-t-il laissé entendre.

Quant aux élections auxquelles il est fait recours pour désigner le chef dans la zone, Ernest Yonli rattache cela à l’histoire. Pour lui, historiquement, 3 fils s’étaient disputés le pouvoir. Pour les départir, il avait été fait recours aux suffrages des populations. Ce serait depuis lors, que la désignation du chef se fait par ce procédé, contrairement à la succession systématique de père en fils en vigueur dans nombre de localités.

Ladji Bama (Stagiaire)

Sidwaya du 10 avril 2007



10/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres