L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le retour de chef Kaf ?

Candidatures CDP

Hyacinthe is back

 

Ce serait l'événement de cette année électorale si Tousma Hyacinthe Kafando, jadis maître incontesté du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), réussissait sa renaissance politique au sortir des législatives du 6 mai à venir.

 

En tout cas, la bataille est déjà engagée, puisqu'il est prétendant à la candidature sous la bannière du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) dans son Namentenga natal.

 

Au jour d'aujourd'hui, tout pronostic s'avère hasardeux pour qui subit le silence de cimetière que Kaf. observe depuis son retour d'exil le 14 avril de l'an de grâce 2001.

 

Oui, nous disons bien année de grâce, puisque c'est à la faveur de la journée nationale de pardon, célébrée le 30 mars, que l'adjudant tant redouté et accusé de tous les péchés du Conseil de l'Entente rentrera des Philippines, où il s'était terré depuis sa disgrâce d'octobre 96, via Dakar, sous la protection spirituelle de feu l'Abbé Dieudonné Kalmogho.

 

Certes son illustre épouse, suppléante à cette législature finissante, a déjà balisé le terrain, mais il reste que Hyacinthe doit recevoir l'onction de qui l'on sait.

Et c'est de notoriété publique, Blaise n'oublie jamais les siens, pour peu qu'ils soient patients.

 

Dans cette optique, c'est toute l'architecture de l'édifice CDP dans le Namentenga qui sera à reconsidérer.

Un terrain politique déjà investi par de grosses légumes, tels Zambendé Théodore Sawadogo, Talata Dominique Kafando, Laurent Sedogo  et nous en oublions.

Mais,  sait-on jamais !

 

Depuis octobre 96, beaucoup d'eau a certainement coulé sous les ponts, et le pardon ainsi que la réconciliation, conclues et professées, peuvent tout aussi lui ouvrir les portes de l'Assemblée nationale.

 

Après avoir pratiqué la politique des armes, le temps n'est-il pas en effet venu pour lui d'expérimenter celle du verbe ?

Une autre vie pourrait commencer donc pour Kaf., car à l'hémicycle, ce serait la force de l'argument, mais non l'argument de la force qui prévaudrait.



04/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres