L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le SYNTSHA revient à la charge au Laboratoire national de santé publique

Laboratoire national de santé publique

Le SYNTSHA revient à la charge

 

En 2007, les travailleurs du Laboratoire national de santé publique (LNSP) ont engagé des luttes pour l'amélioration de leurs conditions de vie, qui ont abouti à des accords. Ceux-ci ne sont malheureusement pas respectés selon la sous-section SYNTSHA de cette institution qui donne à nouveau de la voix à travers cette déclaration.

 

Le 26 avril 2007, les travailleurs du LNSP ont adopté en assemblée générale une Plate-forme revendicative (PFR) regroupant leurs préoccupations essentielles. Cette PFR qui a été transmise à la Direction générale du LNSP a fait l'objet de luttes suivies de la signature d'accords le 03 juillet 2007 entre le ministère de la Santé, la Direction générale du LNSP et la sous-section SYNTSHA du LNSP. Ces accords portaient sur les points suivants :

- la prise en charge des examens médicaux du personnel et des membres de leur famille;

- le paiement trimestriel des ristournes;

- l'octroi des indemnités de risque aux chauffeurs et aux manœuvres ;

- les reclassements des agents (chimistes, biologistes, techniciens supérieurs).

Les travailleurs qui avaient suspendu leur mot d'ordre de sit-in suite à la signature de ces accords constatent aujourd'hui avec regret la non-application desdits accords à l'exception du paiement trimestriel des ristournes. C'est pourquoi, réunis en assemblée générale, le 1er avril 2008, ils ont adopté la plate-forme revendicative suivante :

1- Application immédiate des accords du 03 juillet 2007 entre le ministère de la Santé, la Direction générale du LNSP et la sous-section SYNTSHA du LNSP notamment :

- la prise en charge effective des examens médicaux (effectués au LNSP) du personnel et des membres de leur famille ;

- le paiement des indemnités de risque des chauffeurs et des manœuvres ;

- le reclassement des agents (chimistes, biologistes et techniciens supérieurs).

2- Levée du blocage des avancements.

3- Rehaussement de l'indemnité de logement du personnel de la catégorie B de 14 500 F à 20 000 F comme dans les autres EPS.

 

4 - Respect des libertés démocratiques et syndicales :

- Adoption du projet de règlement intérieur du LNSP consensuellement élaboré et respect des dispositions légales en matière de gestion du personnel ;

- Association effective des représentants des travailleurs à toutes les instances de décision concernant la vie de l'établissement.

 

Pour la sous-section,

Le Secrétaire général 

Ouédraogo Nobila

L’Observateur Paalga du 24 avril 2008



23/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres