L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les Eléphants piétinent les Ecureuils

Tournoi de l'Intégration 

Les Eléphants piétinent les Ecureuils 

 

Le tournoi de l'Intégration dans la zone UEMOA a vu le lundi 29 octobre dernier l'entrée en lice des équipes du groupe B. Les Eléphants de Côte d'Ivoire ont écrasé les Bisssau-Guinéens par 5 à 0 tandis que le Mali a dicté sa loi aux Béninois (3-0). Hier le Burkina n'a pu faire mieux qu'un match nul (0-0) face au Sénégal compromettant ainsi ses chances de jouer la finale.

 

L'on avait hâte de voir les Ivoiriens à l'heure dans cette compétition. Il ne s'agit certes pas de la formation des Didier Drogba, Kolo Traoré et autres Arouna Dindané, mais en football, les Eléphants disposent de joueurs de qualité dans toutes les catégories. Que ce soient les professionnels ou les joueurs locaux. Et quand l'Eléphant défèque, ça se voit.

C'est ce que  cette formation venue des bords de la lagune Ebriée a réalisé en ne faisant que d'une bouchée la Guinée-Bissau.

Après l'écrasante victoire de la Côte d'Ivoire sur la Guinée-Bissau par 5 à 0 (but de Pascal Wawa et doublé de Babou Barro et de Ouraga Lebri), les deux autres équipes, à savoir le Bénin et le Mali savaient que ça va être très dur.

Mais en attendant de rencontrer les Eléphants, les Ecureuils du Bénin devraient écarter les Aigles du Mali. Une sorte d'avant-goût de la CAN Ghana 2008 quand on sait que les 3 pays sont logés dans le même groupe.

D'entrée, les Béninois sont dépassés par la vitesse athlétique des Maliens. Les Aigles du Djoliba, sur un bel enchaînement, ouvrent le score par Moussa Diallo dès la 7e mn. Et quelques minutes seulement après, les Maliens ont failli doubler la mise, mais le tir d'Omar Kanté se heurte au poteau.

La pression des Aigles est si forte que les Ecureuils ne tiennent pas.

En effet, 5 mn avant la pause, ils vont craquer à nouveau sur un plat de pied parfait de Souleymane Dembélé.  A 2-0, la messe est dite. Mais la soif de l'Aigle malien est vorace. Bakary Coulibaly, bien servi au cœur de la défense béninoise, ne laisse aucune chance au malheureux portier. Son coup de tête finit sa course dans les filets, permettant au Mali de s'imposer par 3 à 0.

Hier mardi 30 octobre, dans le groupe A, le Niger a battu le Togo par 2 buts à 1.  

Le Burkina n’a pu faire mieux qu’un match nul et vierge (0-0) devant le Sénégal. Ce qui complique davantage le sort des nôtres dans cette compétition. Ils n’ont plus droit à l’erreur lors de leur dernière sortie demain jeudi face aux Sénégalais. Une victoire est même impérative si nous voulons jouer la finale le dimanche prochain. 

Ce soir, on aura les rencontres Guinée-Bissau # Mali à 16h et Bénin # Côte d'Ivoire à 18h

 

Kader Traoré

L’Observateur Paalga du 31 octobre 2007



31/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres