L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les ravages du " beau Blaise "

Les ravages du " beau Blaise "

Interrogée sur le rôle de Blaise dans les médiations togolaise et ivoirienne, voici ce qu'a dit le nouveau bâtonnier. S'agissant d'abord du Togo : " Dans la médiation, il faut savoir donner le meilleur de soi-même… je pense que le président Blaise Compaoré a montré qu'il est un homme, un bon moaga. N'en déplaise aux Samos et autres… Le président Compaoré a accepté cette médiation et moi j'en suis fière dans le sens où toute médiation réussie est une victoire contre la haine, la violence.

Tout médiateur a aussi le mérite de rechercher la paix." " Quand au conflit ivoirien, je reste plantée parce que moi, j'aurais pu croire à n'importe quelle manière de résoudre le conflit ivoirien mais pas par un recours du Burkina Faso. Parce que nous avons été salis, vilipendés, accusés. En tant que personne physique, il y a des moments où je me révoltais toute seule. Je me demandais pourquoi nos autorités politiques se plaisent ainsi qu'on nous traite de tous les noms d'oiseau.

En tant que Burkinabè, ma conscience se heurte lorsqu'on touche, ne serait-ce qu'à l'intégrité morale de mon pays. A plus forte raison quand on le suspecte d'être un bandit. Je suis là et je ne vois pas l'effet de banditisme et si quelqu'un vient me dire que mon pays est bandit, si j'ai les moyens de le frapper, je le " cogne ", quitte à ce qu'on se retrouve au tribunal pour coups et blessures. Mais j'ai admiré le sens de maîtrise de soi du président, car c'est difficile de chercher le meilleur qui soit pour quelqu'un qui vous accuse. Moi, en tous les cas, je n'en suis pas capable. Si vous m'insultez, je ne cherche pas à vous arranger. "

Quand on aime son pays, Maître, il faut savoir que les autres et notamment les Ivoiriens aiment aussi le leur. Si ces derniers s'en prennent au Burkina, ce n'est pas pour rien. Il ne faut pas avoir la naïveté de croire que Gbagbo et ses hommes s'en prennent aux Burkinabè tout simplement parce qu'ils ne les aiment pas. Et que dire de la communauté internationale qui accable Blaise Compaoré ? Savez-vous que 7000 pages des 32 000 que compte le dossier Taylor concernent les implications de Blaise dans les conflits de la sous région ? A moins que vous ne soyez victime du même strabisme qui vous a amené à considérer Marcel blanc comme neige !

Que Blaise accepte de jouer le médiateur est sans doute une bonne chose. Mais n'allez pas croire que son implication est tout à fait désintéressée. On pourrait penser ainsi, vu de Tongomael, mais c'est tout de même un peu court pour un grand bâtonnier. A moins que le charme de Blaise n'ait gommé toutes les nuances dans votre esprit !

Germain B. Nama

L’Evénement N°113 - 10 Avril 2007



21/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres