L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

«Les résultats des élections ne reflètent pas la réalité du terrain»

Sidiki Belem, ADF/RDA Yatenga

«Les résultats des élections ne reflètent pas la réalité du terrain»

 

Dans la matinée du lundi 07 mai 2007, les responsables du CDP Yatenga ont solennellement au cours d’une conférence de presse annoncé leur victoire au sortir de ces élections législatives du 06 mai 2007, tout en accablant l’ADF/RDA de tentatives de fraudes et de comportements violents au moment des votes. Comme une réponse du berger à la bergère, la réaction des hommes de Me Gilbert Noël Ouédraogo de l’ADF/RDA ne s’est pas fait attendre. Devant les hommes de médias dans la soirée du lundi, l’ADF/RDA a contesté la victoire de son rival.

 

La conférence de presse de l’ADF/RDA, dans la soirée du lundi 07 mai 2007, a eu des allures de meeting. Les sympathisants du parti de l’éléphant ont tous accouru au siège du parti au secteur 6 de Ouahigouya pour écouter les messages de leurs leaders. C’est le député Sidiki Bélem qui tenait le crachoir, entouré de Souleymane Guema Ouédraogo, SG de la fédération régionale de l’ADF/RDA, de Gimmy de Gourga, d’Etienne Ouédraogo, premier suppléant sur la liste nationale. Etait également au rendez-vous Gérard Kango Ouédraogo, président d’honneur à vie du parti de l’éléphant. On le sait bien, les résultats provisoires proclamés par la CEPI du Yatenga donnent 3 élus au CDP et 1 élu à l’ADF/RDA.

«Ces résultats ne reflètent pas la réalité sur le terrain», conteste d’entrée de jeu Sidiki Bélem. Il s’est appuyé sur de nombreux cas d’irrégularités constatées au cours du scrutin pour étayer ses propos.

Entre autres, il cite pêle-mêle des votants ayant utilisé des cartes d’électeurs et des actes de naissance non conformes à leur identité.

Et de brandir ces cartes et des actes de naissance qu’un des militants aurait récupérés dans les mains d’un militant CDP à Koumbané, village de la commune rurale de Namissiguima.

Un autre militant, qui aurait surpris un groupe de militants CDP avec des cartes dans une concession de la ville de Ouahigouya, aurait réussi à s’en emparer pour fuir ; ce dernier a témoigné avoir été poursuivi et molesté.

Pour le cas de Youba, son propre village, Sidiki Bélem dit manquer  de mots pour peindre la situation.

Environ 400 de ses militants, selon lui, n’auraient pas retrouvé leurs cartes au moment des retraits, mais, curieusement, le jour des votes, des enfants de moins de quinze ans utilisaient ces cartes pour voter. Sidiki Bélem, l’unique et fraîchement élu du parti de l’éléphant, a fait écouter à l’assistance une cassette d’un meeting que le CDP aurait tenu à Gourga, le samedi 05 mai après la clôture de la campagne.

Reconnaissant avoir brandi son arme au bureau de vote n°1 du secteur 7 de Ouahigouya, le maître de la parole du jour a témoigné sa reconnaissance aux forces de sécurité pour l’avoir délivré des militants CDP. Mais, charge-t-il, «Les forces de sécurité ont, par moments, été passifs concernant les cas des fraudeurs pris en flagrant délit ; elles pourchassaient et embarquaient nos militants mais, par contre fermaient les yeux face aux agissements de ceux du CDP».

Gérard Kango Ouédraogo a dit, lui aussi, s’être impliqué par moments dans les bureaux de vote au secteur 13 pour calmer la situation tout en exigeant l’impartialité des membres des bureaux de vote.

«Ce qui s’est passé n’honore pas le Yatenga», regrette le président d’honneur à vie de l’ADF/RDA. Ce qui semble avoir fait le plus mal au ‘’duc’’, c’est que son fils Gilbert, ministre de son état, aurait été hué par des militants du CDP. Pour l’ensemble des irrégularités constatées ci et là, les responsables de l’ADF/RDA Yatenga disent se soumettre à l’appréciation de leur comité juridique national. Pas question pour le moment de reconnaître la victoire du CDP qu’ils qualifient de ‘’coup de force sans gloire’’. Par conséquent, à l’unanimité, l’ADF/RDA demande l’annulation du scrutin et sa reprise sur toute l’étendue du territoire du Yatenga.

 

Emery Albert Ouédraogo

L’Observateur Paalga du 9 mai 2007



09/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres