L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

NOUVEAU PARTI D'ALPHONSE BONOU

NOUVEAU PARTI D'ALPHONSE BONOU

Entre communisme et social-démocratie

Les dissidents du Parti africain de l'Indépendance (PAI) viennent de créer leur parti, l'Alliance nationale pour le Développement / Parti de la justice sociale (AND/PJS). C'était le 21 avril dernier à Ouagadougou au cours d'un congrès constitutif auquel ont participé une quarantaine de délégations provinciales. Le bureau exécutif de la nouvelle formation politique est composé de 20 membres et est dirigé par Alphonse Bonou, président du parti.

Le paysage politique national vient d'enregistrer l'arrivée d'un nouveau parti : l'Alliance nationale pour le développement / Parti de la justice sociale (AND/PJS). L'AND/PJS a été créée le 21 avril dernier à Ouagadougou par les dissidents du Parti africain de l'Indépendance (PAI) au cours d'un congrès constitutif auquel ont participé une quarantaine de délégations provinciales. Le nombre des congressistes était estimé à plus de 200 personnes venues des différentes régions du pays.

La création de l'AND/PJS, selon Alphonse Bonou, président du parti, s'imposait parce que le PAI ne permettait plus de nourrir de grandes ambitions pour le pays, du fait de sa mauvaise gestion. Pour que la cause de la nouvelle formation politique ne soit pas trahie, M. Bonou a appelé chaque membre à se comporter conformément aux idéaux du parti, à savoir la justice, la solidarité, la paix et le développement. L'AND/PJS se veut, en théorie, communiste, et socio-démocrate en pratique. Mais pourquoi un congrès en pleine campagne électorale ? "C'est pour permettre aux démissionnaires du PAI d'être actifs sur le terrain, même si l'AND/PJS ne peut prendre part aux législatives", a indiqué Alphonse Bonou. Le bureau exécutif national de l'AND/PJS comprend vingt membres (19 hommes et 1 femme). L'ex-ministre des Sports, Toundoum Sessouma, précédemment secrétaire général adjoint chargé des départements administratifs du PAI, est le numéro 2 du nouveau parti. Il y occupe le poste de secrétaire général chargé des départements politiques.

Par Grégoire B. BAZIE

Le Pays du 23 avril 2007

 

ENCADRE

Les membres du bureau de l'AND/PJS

Président : Alphonse Bonou

Secrétaire général chargé des départements politiques : Toundoun Sessouma



Secrétaire chargé des ressources financières et de la gestion du patrimoine : René

Traoré

Secrétaire aux relations extérieures : Djibrilou Dicko



Secrétaire chargé de la jeunesse : Salif Caboré



Secrétaire adjoint chargé de la jeunesse : Clément Lankoandé



Secrétaire chargée de la promotion de la femme : Blandine Traoré



Secrétaire adjoint chargé de la promotion de la femme : Augustin Dakuyo



Secrétaire chargé du développement rural : Drissa Siri



Secrétaire adjoint chargé du développement rural : Ousséni Tanou



Secrétaire chargé de l'économie, de la petite entreprise et de l'artisanat : Yves Zongo



Secrétaire chargé de l'économie, de la petite entreprise et de l'artisanat : Dominique Ouédraogo



Secrétaire chargé des questions infrastructurelles et de l'énergie : Idrissa Alexis Ouédraogo

Secrétaire chargé de la santé : Koffi Kambou



Secrétaire chargé de l'éducation et de la formation : Bidan Francis Nignan



Secrétaire chargé de la culture et du tourisme : Ahmed Congo



Secrétaire chargé des questions environnementales : Seyni Kiba



Secrétaire chargé des droits humains et de la bonne gouvernance : Olivier Traoré



Secrétaire chargé de l'organisation : Sékou Traoré



Secrétaire adjoint chargé de l'organisation : Rasmané Ouédraogo



23/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres