L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Qualification en vue pour le pays hôte de la CAN 2008

Ghana # Namibie de ce soir

Qualification en vue pour le pays hôte

 

Les Black Stars du Ghana effectuent, ce jeudi 24 janvier à 19h 30, leur 2e sortie dans le groupe A face aux Brave Warriors de la Namibie. Sauf tremblement de terre, les quarts de finale leur tendent les bras, quand on sait que les Namibiens, les petits poucets de la compétition, ont montré leurs limites devant les Marocains (1-5). Les Lions de l’Atlas, eux, affronteront à 17h , dans une partie à l'issue très indécise, le Silly national de Guinée, qui n'a d'autre choix que de gagner s'il veut conserver l'espoir.

 

A peine les hostilités ont-elles commencé que certaines formations se projettent déjà dans les quarts de finale. C’est le cas du Ghana et dès ce jeudi à Accra, cela pourrait être une réalité. Les Black stars vont, en effet, croiser le fer avec les Brave Warriors de la Namibie. Une petite équipe dont la seule ambition dans ce tournoi est d'être rompue à la haute compétition. Ce ne sera pas une mince affaire pour elle, car battue comme elle l'a été lundi dernier par le Maroc (1-5), la Namibie a laissé apparaître les limites objectives de son jeu : défense très fébrile et rapidement dépassée par les événements et un secteur offensif inexistant, incapable d’inquiéter un gardien de but.

Le coach néerlandais des Brave Warriors, Arien Schans, a tenté d’expliquer le naufrage de son équipe face aux Lions de l’Atlas par le fait que «dans le football, il y a toujours un match où vous partez perdant à l’avance». Et de reconnaître que son équipe est venue à la CAN pour gagner de l'expérience.

Pour autant, côté ghanéen, on ne prend pas ce match comme une simple formalité, loin s’en faut ; la victoire n’est pas acquise à l’avance. Michael Essien, Adu Sarpei, Gyan Asamoah, John Pantsil, John Mensah, Laryea Kingston, Manuel Agogo, Ali Muntari, Eric Addo, Quincy Owusu, André Ayew et Richard Kingston vont tout mettre en œuvre pour se tirer d’affaire. Parlant du défenseur  John Pantsil, il est un peu incertain, car le choc qu’il a eu lors du premier match à la tête l’a contraint à passer des scanneurs à l’IRM (imagerie par résonance magnétique) pour s’assurer qu’il n’y a aucun déficit neurologique.

Toutefois, le sélectionneur ghanéen, Claude Leroy, craint que son équipe ne sombre dans la facilité. «Lorsque nous jouions contre le Brésil et le Nigeria l'année dernière, nous avons superbement joué, mais nous avons tendance à nous déconcentrer contre les petites équipes, parce que nous les sous-estimons», a affirmé le technicien français. Ils ont intérêt à ne pas emprunter le chemin de la facilité, car une contre-performance les mettrait dans une situation difficile le lundi prochain face aux Marocains.

Des Marocains, on apprend que le héros du match contre la Namibie,  Soufiane Alloudi, auteur d’un triplé, est très incertain en raison d'une blessure au genou. Ce sera surtout à la Guinée de faire le jeu, si elle ne veut pas retourner prématurément à la maison. Heureusement qu’elle va retrouver sa coqueluche Fodé Mansaré, le sociétaire de Toulouse en France.

Ce match promet des étincelles, au vu de la détermination affichée de part et d’autre. Le moins que l’on puisse dire est que l’issue de ces deux rencontres donnera des pistes sur les premiers adjudicataires des tickets des quarts de finale.

 

De notre envoyé spécial à la CAN

Kader Traoré

L’Observateur Paalga du 24 janvier 2008



24/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres