L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

"On peut même acheter la signature des APE"

Père Balemans

"On peut même acheter la signature des APE"

 

Le Père Frans Balemans est rentré pour de bon dans son pays natal, la Hollande, en février 2007 après 50 ans de séjour au Burkina. Depuis lors, on ne l'a plus entendu ou lu ses prises de position surtout dans nos colonnes où il a créé et animé jusqu'à son départ la rubrique "Droit dans les yeux". Certes, le Père Balemans est loin du Burkina mais il suit de près ce qui s'y passe. La preuve est cet écrit pour expliquer ce que sont les Accords de partenariat économique (APE) que l'Union européenne (UE) voulait signer au plus tard le 31 décembre 2007 avec l'Afrique. Il donne également les conséquences desdits accords sur le commerce, l'agriculture de sa seconde patrie, le Burkina, si jamais ils venaient à être signés.



PERE BALEMANS


Les Européens voulaient conclure un accord commercial avec les régions pauvres du monde et donc aussi avec la région de l'Afrique de l'Ouest dont fait partie le Burkina Faso. Mais notre région a refusé, contrairement à d'autres régions. Merci à notre président Blaise Compaoré. Les APE (accords de partenariat économique) sont un accord commercial, qui devaient être signés avant le 1er janvier 2008. Notre région avait demandé de retarder cette signature, pour qu'elle puisse apporter certains amendements, mais l'UE (Union européenne) avait refusé.

La réunion pour la signature à Abuja, du 27 au 29 décembre, n'a pas eu lieu, et il n'y a pas eu de signature. Les Européens disent que la signature des APE va aider les pays pauvres à sortir de leur pauvreté, mais, en réalité, les APE servent à enrichir les pays européens sur le dos des pays pauvres. C'est pour cette raison que les Européens ont essayé de forcer notre région à signer, "sinon", disait l'UE, "nous ne vous donnons plus d'aide du FED (Fonds européen pour le développement)". De quoi s'agit-il dans les APE ?

Il s'agit d'installer une zone de libre échange entre l'Europe et notre région. Notre région, donc aussi le Burkina Faso, doit supprimer petit à petit toutes les douanes, et ceci le plus vite possible. Nous aurons libre accès aux marchés européens et les Européens auront libre accès à nos marchés. Mais les Européens subventionnent leurs produits, et ainsi leurs produits seront achetés parce qu'au Burkina les produits de nos cultivateurs, qui seront plus chers que ceux de la France, ne seront pas achetés. L'argent du Burkina Faso partira en Europe, et nous serons de plus en plus pauvres, tandis que les Européens s'enrichiront.

 

Beaucoup de produits concernés

 

Un exemple : La France exporte des tonnes et des tonnes de lait en poudre au Burkina Faso, des milliards de francs partent pour la France, donc enrichissent les Français. Ce lait de France est fortement subventionné par l'UE, ce lait entre au Burkina Faso avec seulement 5 % de douanes et ainsi ce lait qui vient de France est moins cher que le lait qui est produit par nos éleveurs burkinabè. Si nous mettons 40 % de douanes, notre lait sera moins cher que le lait importé. Dans ce cas, notre argent pour le lait restera au Burkina, les éleveurs seront moins pauvres et payeront plus d'impôts, et le gouvernement pourrait augmenter les salaires. Mais par les APE, les douanes doivent diminuer au lieu d'augmenter. Et qu'est-ce que fait la France elle-même ? D'abord, le lait est subventionné en France, 1 dollar par jour par vache.

Ensuite, sur les produits laitiers qui sont importés en France, il faut payer 65 % de douanes. Les Européens disent : "Mais les produits du Burkina peuvent être importés sans douanes en France selon les APE". Mais les Français exigent des conditions de qualité et de conservation pour l'importation de ce lait burkinabè, que le Burkina ne peut pas encore réaliser pour les premières cinq années. Pour tous les produits que nous pourrions cultiver, c'est comme pour le lait. Nous pourrions dire que le cas du lait est moins urgent, car les éleveurs ont toujours leurs vaches à vendre donc ils auront toujours de l'argent pour vivre. Mais la même histoire des APE vaut aussi pour le riz et pour la confiture, les poulets, les pommes de terre, les oignons, le jus de tomate, la farine, etc. Si les poulets ou des parties de poulets entrent au Burkina pour 500 F le kilo, nos gens de la campagne, les femmes et les vieilles, les hommes et les vieux, les filles, et ceux qui élèvent les poulets ne peuvent plus vendre leurs poulets, même pas un, pour plus de 500 F, et pour ce prix, cela ne vaut plus la peine pour nos populations. Tout le monde achetera la viande de poulet le moins cher, et l'argent pour acheter des poulets partira en France."

Les malins ont toujours de fausses raisons pour dire que les APE sont très bons pour tout le monde. Michel Barnier a dit : "Je ne crois pas que la libération des échanges agricoles (conforme aux APE) soit bénéfique.

Notre ministre de l'Agriculture a, (trop souvent) le raisonnement du capitalisme néo- libérale, et s'occupe plus des riches que des pauvres. Il a dit "qu'il veut ramener les prix des denrées alimentaires à un juste niveau". Il emploie, à cet effet, même de l'argent de l'Etat de sorte que les cultivateurs doivent diminuer leur prix de vente. Tant pis pour les 75% de pauvres cultivateurs de notre pays. En plus, dans notre pays, c'est une vue à courte échéance, car si les cultivateurs peuvent vendre leurs produits à bon prix, ils peuvent augmenter leurs revenus et payer plus d'impôts, et le gouvernement pourrait augmenter les salaires.

Notre ministre a fort heureusement aussi refusé de signer les APE et a ainsi protégé notre pays. Mais quelqu'un m'a dit l'autre jour : "Dans vos pays, avec de l'argent, on peut acheter tout, même la signature des APE." Mais pour le moment, on est sauvé.

Nous-mêmes, aidons notre pays : achetons des produits burkinabè.

F. Balemans

 

Le Pays du 11 février 2008



11/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres