L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Projet construction d'échangeurs à Ouagadougou

Projet construction d'échangeurs à Ouagadougou

Le Japon offre près de 11 milliards de F CFA au Burkina

 

Le Japon a apporté un soutien de près de 11 milliards de F CFA au Burkina Faso pour le financement du projet de construction d'échangeurs dans la ville de Ouagadougou, le 8 juin 2007.

Le Japon s'est engagé à appuyer le Burkina Faso dans son projet de construction d'échangeurs dans la ville de Ouagadougou. A cet effet, le chargé d'affaires assurant l'intérim de l'ambassade dudit pays, Kazuhito Nishinchi a procédé à la remise de documents, marquant l'accord du Japon pour l'utilisation d'un fonds d'un montant total de 10 milliards 981 millions de FCFA pour le financement du projet. A la cérémonie de remise des documents des fonds au secrétaire général du ministère des Finances et du Budget, Noël Kaboré, le 8 juin 2007, le chargé d'affaires du Japon a justifié ce soutien par l'envie de son pays d'accompagner le Burkina Faso dans son processus d'urbanisation et de décongestion de ses grandes villes à l'image de Ouagadougou. "La circulation est dangereuse à Ouagadougou. Nous félicitons la décision du gouvernement burkinabè de construire des échangeurs" a laissé entendre Kazuhito Nishinchi. Le secrétaire général du ministère des Finances et du Budget, Noël Kaboré a souligné que "cet acte s'inscrit dans le cadre particulièrement fécond et dynamique des fructueux liens de coopération et d'amitié entre le Japon et le Burkina". M. Kaboré a rassuré le chargé d'affaires du Japon que les différentes parties prenantes au projet mettront un point d'honneur à le conduire efficacement afin de marquer plus de visibilité dans la coopération nippo-burkinabè.

Ali TRAORE

Sidwaya du 11 juin 2007



11/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres