L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Quatre nouveaux ambassadeurs accrédités

Présentation de lettres de créances à Ouaga

Quatre nouveaux ambassadeurs accrédités

 

Le chef de l'Etat, Blaise Compaoré a reçu le 22 février 2008, les lettres de créances de quatre nouveaux ambassadeurs accrédités auprès du Burkina Faso. Il s'agit des diplomates de l'Union européenne, du Grand Duché de Luxembourg, du Soudan et du Koweït. Les locaux de la présidence, à Koulouba, ont servi de cadre à cette cérémonie.

 

La présentation de lettres de créances de quatre ambassadeurs est le signe d'une vitalité  de la diplomatie burkinabè. La cérémonie a débuté à 10h. C'est Amos Tincani, le nouvel ambassadeur, chef de la Délégation de la Commission de l'Union européenne qui a été le premier à être reçu par le président du Faso. De nationalité italienne, Amos Tincani est né le 1er février 1946. Marié et père de deux enfants, il est diplômé en Economie et Commerce ainsi qu'en Relations internationales. Lieutenant de l'armée de l'air italienne en 68/69, il est un véritable polyglotte qui manie l'italien, l'anglais, le français, l'allemand et l'espagnol. Il a une longue carrière européenne. Durant sa mission, il résidera au Burkina Faso.

Le 2e diplomate à présenter ses lettres de créances est Marc Bichler du Grand Duché de Luxembourg. Né en 1963, il est diplômé en droit et avocat au barreau de Luxembourg en 87/90. Depuis 2005, il était directeur de la coopération au ministère des Affaires étrangères au Luxembourg et ce jusqu'à sa nomination comme diplomate auprès du Burkina. Il résidera au Luxembourg.

Abu Bakr Hussein Ahmed Abdel Daiem est le nouvel ambassadeur du Soudan dans notre pays avec résidence à Dakar. Marié et père de 5 enfants, il est diplômé de lettres, langues et civilisation française, titulaire d'un diplôme supérieur de la défense nationale et d'une maîtrise de traduction. Il est un diplomate de carrière qui a servi dans plusieurs représentations diplomatiques de son pays à travers le monde. Le quatrième ambassadeur à présenter ses lettres de créances a été Tal Mansour Ahmed Al-Karafi de l'Etat du Koweït. Né le 14 juillet 1949, il est marié et est diplômé en littérature. Il a bâti tout son parcours professionnel dans la diplomatie koweitienne. Il représentera son pays au Burkina en résidant à Dakar au Sénégal.

 

San Evariste Barro

L’Observateur Paalga du 25 février 2008

 

 

 

Encadré

A bâtons rompus avec Amos Tincani

 

Après la présentation de ses lettres de créances, Amos Tincani, le nouvel ambassadeur, chef de la Délégation de la Commission de l'Union européenne a organisé un déjeuner de presse dans un restaurant de la place. Un geste qu’il a justifié par le fait que «je voudrais maintenir un contact suivi avec la presse». Au cours du repas, les échanges informels ont porté sur la flambée des prix, les secteurs de concentration de l’aide européenne au Burkina et bien évidemment sur les Accords de partenariat économiques (APE). Au sujet de ce dernier point, il faut noter qu’une séance de négociations APE se tiendra les 4 et 5 mars 2008. Il a annoncé que l’Union européenne a un volet Presse dans ses programmes qui peut se décliner en terme d’appui, de formation, etc.

 

S.E.B.



25/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres