L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Quel est ce mal qui ronge la petite Suzanne ?

HOPITAL YALGADO OUEDRAOGO

Quel est ce mal qui ronge la petite Suzanne ?

 

Suzanne Nion est âgée de 15 ans. Elle souffre d'un mal de tête douloureux, très douloureux. C'est le 27 février 2008 qu'elle a été admise dans le service de Neuro-chirurgie du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo pour une tuméfaction fronto-orbitale gauche, selon le rapport du médecin traitant. Actuellement, elle présente une cécité complète, une hypoacousic et des paresthésies. Le document médical révèle qu'à l'examen du scanner cérébral, il a été objectivé un processus expansif intracrânien de siège fronto-temporal gauche et qui s'étend à la cavité orbitaire gauche. Il a été également objectivé un engagement sous factoriel et une disjonction des situres crâniennes.

Tout a commencé, selon Paul Nion, le père de la petite Suzanne, en août 2007 par un simple mal de tête, avec un furoncle sur le front. C'était à Kampala dans la province du Nahouri où vivent Paul Nion et sa famille. Les différents soins au dispensaire de Kampala ne permettaient que de calmer le mal qui réapparaissait, encore plus grave, à la fin du traitement. La petite Suzanne qui devait faire la classe de 6e insista pour aller à l'école dès la rentrée scolaire 2007-2008 malgré le fait que son père lui avait demandé de se reposer. Elle ne suivra que 3 jours de cours avant de se recoucher pour le même mal de tête. C'est alors que la décision fut prise de l'amener à Ouagadougou pour des soins intensifs. Pendant ce temps, le furoncle enflait comme un gros ballon gonflable. Aujourd'hui, la tête de la petite Suzanne est d'une grosseur inimaginable, au point de la rendre méconnaissable. Elle a présentement perdu la vue. Il fût une période où elle n'entendait même pas et ressent le mal de tête de façon permanente. Il a été décidé que Suzanne Nion subisse dans l'immédiat une intervention chirurgicale, ce qui lui permettra peut-être de recouvrer la santé. Ses parents et proches, dépassés par les évènements et les dépenses, s'en sont remis à Dieu.

 

Antoine BATTIONO

Le Pays du 5 mars 2008

 

ENCADRE

SOS pour Suzanne Nion

 

La petite Suzanne Nion doit subir une intervention chirurgicale le plus tôt possible. Mais auparavant, elle doit faire des examens du scanner du crâne, une radio pulmonaire de face et une échographie abdomino-pelvienne. Les parents de Suzanne sont à bout de souffle. C'est dans ce sens que les bonnes volontés sont sollicitées pour venir en aide à cette petite qui souffre énormément sur son lit d'hôpital.





05/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres