L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Réhabilitation du marché Rood Woko : Les travaux débutent en principe aujourd'hui

Réhabilitation du marché Rood Woko

Les travaux débutent en principe aujourd'hui

 

La Coordination des structures syndicales des commerçants s'est entretenue avec la presse, le samedi 25 août 2007 à la Bourse du travail sur des questions relatives à la réhabilitation du grand marché de Ouagadougou.

 

L'évacuation des commerçants des alentours de Rood Woko, l'anarchie à l'intérieur et aux abords du marché, la distribution des places après la réhabilitation de l'infrastructure, etc., ont été les principaux sujets à l'ordre du jour de la conférence de presse animée le 25 août 2007 à la Bourse du travail, par la coordination des structures syndicales des commerçants.

En effet, pour la réhabilitation du marché central de Ouagadougou, dont le lancement officiel des travaux est prévu pour ce lundi 27 août sur la place dudit marché, les autorités ont décidé de l'évacuation des petits commerçants et de la fermeture des boutiques installés aux alentours. Ainsi, connaissant les problèmes que vivent les petits commerçants, et soucieuses de leur sort pendant les travaux de réhabilitation, la coordination des structures syndicales des commerçants lance un appel aux autorités communales ainsi qu'à l'entreprise Sol Confort et Décor, adjudicataire des travaux, à prendre  des mesures permettant aux commerçants d'y rester afin de gagner leur pain.

Concernant la question de l'anarchie, qui a été l'une des causes de l'incendie du joyau le 27 mai 2003, la coordination, par la voix d'El hadj Dramane Kaboré, coordonnateur du mois, a assuré qu'un comité de suivi sera mis en place afin qu'une telle situation ne se reproduise plus. Pour lui, si le règlement intérieur du marché est respecté, l'anarchie n'y règnera plus.

Au sujet de l'attribution des places, El hadj Kaboré a expliqué que les commerçants recensés officiellement seront prioritaires.

Le coordonnateur du mois a égrené un chapelet d'acquis engrangés à l'issue de leur lutte. Il s'agit du "déblocage par le premier responsable du pays des cinq cents millions de francs (500 000 000) FCFA que réclamait l'Agence française de développement (AFD) pour son engagement, de la signature d'une convention de financement entre l'AFD et la commune de Ouagadougou au profit des travaux du contrat du marché entre la commune et l'entreprise Sol Confort et Décor, etc.".

La coordination s'est réjouie "de la disponibilité de la commune de Ouagadougou et de l'Agence française de développement, qui œuvrent inlassablement au lancement des travaux".

Elle a saisi l'occasion pour remercier les autorités politiques et administratives impliquées dans le processus de réhabilitation de Rood Woko, la presse ainsi que tous ceux qui sont restés à leurs côtés pour la lutte.

En attendant de voir le démarrage effectif des travaux sur le terrain, El hadj Dramane Kaboré exhorte les syndicats, les militants et militantes à persévérer dans la lutte, à rester solidaires et constamment à l'écoute, "car seule la lutte paie".

 

Maïmouna Ouédraogo

(Stagiaire)

L’Observateur Paalga du 27 août 2007



27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres