L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Tour du Faso 2007 : Sans le Sénégal et l’Egypte

Tour du Faso 2007

Sans le Sénégal et l’Egypte

 

Le Tour du Faso 2007 débute ce vendredi 26 octobre. Quinze équipes prendront part à cette compétition qui sera donnée à partir de Saponé. Pour faire le point des préparatifs, les organisateurs ont rencontré la presse hier mardi  au stade du 4-Août. Le Sénégal et l’Egypte, selon eux, ne seront pas de la fête, mais promettent que l’épreuve est ouverte avec les invités venant de l’Europe. 

 

Pour alléger le programme de cette course particulièrement exigeante, les organisateurs (le ministère des Sports et des Loisirs, la Fédération burkinabè de cyclisme et Amaury sport organisation) ont choisi de réduire à dix étapes la distance de l’épreuve qui se disputera par ailleurs sans journée de repos.

La présentation des équipes aura lieu le jeudi 25 octobre 2007 à partir de 19 heures à la Patte-d’oie, au cours de laquelle est prévue une animation. Le lendemain, les choses sérieuses commenceront avec la première étape Saponé-Léo (141 km). La distance totale est de 1284 km. Selon le directeur de la course, Laurent Bezault, il y aura neuf équipes africaines (le Burkina Faso avec trois équipes, la Côte d’ivoire, le Cameroun, le Maroc, le Bénin, le Mali et le Togo).

Concernant les formations européennes, on annonce la participation de l’Alsace, du Cantal, de la région Centre, de  l’Essonne (France), de  la Belgique et des Pays-Bas.

Pour cette 21e édition, les prétendants  ne manquent pas et on peut citer, entre autres, Saïdou Rouamba, Abdoul Wahab Sawadogo, Jérémie Ouédraogo, tous du Burkina Faso, Abdelati Saadoune, Ragraoui, (Maroc), Tega, Sanga, Teguima ( Cameroun), Bachirou Kanté, Fofana ( Côte d’Ivoire) et Lionel Syne ( Belgique).

Les enjeux de la course sont : le vainqueur de l’étape, le classement général ( maillot jaune), le maillot par points, le maillot du meilleur jeune, le maillot blanc, le maillot des sprints intermédiaires, le maillot de la combativité, le maillot bleu et le maillot UEMOA. La valeur totale des prix est de dix sept millions cinq cent cinquante cinq mille francs. Le vainqueur du maillot jaune recevra une somme  de 1 600 000 FCFA.

Au cours de cette conférence de presse, le directeur des sports, Alexandre Yougbaré, qui représentait le ministre des Sports et des Loisirs, a déclaré qu’une commission tripartite a été mise en place pour une nouvelle philosophie du Tour du Faso. A l’intérieur de cette commission, a-t-il dit, il y a eu des débats francs de manière responsable et concertée. Des axes prioritaires ont été tracés dans le sens d’un transfert de compétence technique. Selon lui, entre le Burkina Faso et Amaury sport organisation (ASO), c’est une question de  partenariat et d’amour. Ce partenariat, a-t-il précisé, n’est forcément pas éternel. L’objectif du Burkina, c’est d’être autonome demain dans l’organisation de son Tour. Et l’ASO sera fier de voir le pays organiser son Tour sans lui. Pas en termes négatifs, mais en terme d’autonomie. Et le jour où ce partenariat viendrait à cesser, que le Burkina puisse être considéré comme un expert en Afrique et dans la sous-région  en matière d’organisation. Mais, pour le moment, nous n’en sommes pas là et c’est pourquoi cette 21e édition est spéciale.

Dans la série des questions-réponses, on a appris que le budget de l’épreuve est de 350 millions de FCFA. Cette année, le Sénégal n’a pas  inscrit le Tour du Faso dans son programme d’activités. Dans une correspondance, il a demandé au Burkina de prendre en charge le transport de ses coureurs, mais faute de moyens cela n’a pas pu se faire. Quant à l’Egypte, il n’a pas donné une suite aux organisateurs. Comme on le sait, le Tour est passé de onze à dix jours sans repos. Pour les organisateurs, c’est dans un souci d’économie et cela ne change pas la particularité de la compétition. On a diminué le nombre de ceux qui composent  la caravane, et même les perdiems ont été revus à la baisse à tous les niveaux.

Des organes de presse n’ont pas été retenus cette année, et cela a provoqué des grincements de dents au cours de la conférence de presse. Tous ne font pas le même boulot et certains viennent uniquement au Tour pour «croquer le CFA».

 

Justin Daboné

L’Observateur Paalga du 24 octobre 2007

 

 

Encadré

Les étapes

 

Jeudi 25 octobre 2007 : cérémonie d’ouverture

 

Vendredi 26 octobre 2007 (première étape) : Saponé-Léo : 141 km

 

Samedi 27 octobre 2007 (deuxième étape) : Léo-Ouagadougou : 158 km

 

Dimanche 28 octobre 2007 (troisième étape)  OuagadougouKaya : 110 km

 

Lundi 29 octobre 2007 (quatrième étape) : Kokologo-Boromo : 136 km

 

Mardi 30 octobre 2007 (cinquième étape) : -Bobo-Dioulasso) : 130 km

 

Mercredi 31 octobre 2007 (sixième étape) : BoboDioulasso-Bobo-Dioulasso) : 121 km (12 x 10,1)

 

Jeudi 1er novembre 2007 (septième étape) : Boromo (Sabou)-Koudougou) : 115 km (26, 5km)

 

Vendredi 2 novembre 2007 (huitième étape) : Linoghin-Fada N’Gourma 178 km

 

Samedi 3 novembre 2007 (neuvième étape) : Fada N’Gourma-Zorgho 110 km)

 

Dimanche 4 novembre 2007 (dixième étape) : Laye-Ouagadougou 85 km (12 x 4,5 km)



24/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres