L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Tournoi de l’UEMOA : La fête du foot, à la sauce locale

Tournoi de l’UEMOA

La fête du foot, à la sauce locale

 

Après la rencontre des experts en football des Etats membres de l’UEMOA, la salle du Conseil des ministres de ladite institution a abrité hier mercredi 20 juin 2007 la réunion des ministres chargés des sports. Ceux-ci ont marqué leur adhésion au projet, et c’est le Burkina qui abritera la première édition en octobre prochain. C’est une fête à la sauce locale, c’est-à-dire sans les pros.

 

Avant le début des travaux, le président de la commission de l’UEMOA, Soumaïla Cissé, a demandé une minute de silence en la mémoire du ministre togolais de la Jeunesse et des Sports Richard Attipoe, arraché à l’affection de l’ensemble du monde sportif de l’Union il y a deux semaines. Après ce triste souvenir, il a déclaré que l’objectif fondamental visé par l’Union économique et monétaire ouest-africaine est l’intégration des espaces économiques des pays de notre sous-région. Cette intégration, a-t-il précisé, passe, bien sûr, par l’établissement d’un marché commun, la libre circulation des personnes et des biens, l’harmonisation des politiques économiques et la mise en œuvre de  politiques sectorielles communes.

« Elle passe aussi par le brassage des peuples, brassage pour lequel la culture et le sport constituent des vecteurs déterminants », a-t-il ajouté. C’est ainsi que la commission participe, depuis plusieurs années, à la promotion des activités sportives et culturelles au sein de notre Union.

Le président de l’UEMOA a rappelé que son institution est ainsi présente au FESPACO, à travers l’attribution de trois prix spéciaux pour encourager la création cinématographique, de même qu’à clap Ivoire et au Marché des arts du spectacle africain (MASA).

S’agissant du sport, il y a « le maillot UEMOA de l’intégration » au Tour du Faso. En outre, l’institution apporte des appuis multiformes à des compétitions de tennis, de football féminin et de basket-ball dans nos Etats membres.

Aujourd’hui, le football est un puissant facteur d’union et d’épanouissement, un instrument de paix, de développement et de solidarité.

 

Un trophée du fair-play

 

C’est donc consciente de cet enjeu, que la Commission de l’UEMOA a envisagé d’initier l’organisation d’un tournoi de football au sein de la sous-région dans le cadre de ses activités  de communication et de promotion de l’image, des objectifs et des chantiers de l’UEMOA.

En octobre prochain, elle organisera la première édition de ce tournoi, dénommé « Coupe de l’intégration ouest-africaine ». Selon Soumaïla Cissé, l’ambition de la Commission est de contribuer ainsi à la promotion des footballeurs de talent dans notre espace, particulièrement de ceux qui n’ont pas eu l’opportunité d’embrasser une véritable carrière professionnelle internationale. C’est pourquoi il souhaite que ce tournoi regroupe les équipes nationales, composées uniquement des joueurs locaux évoluant dans les championnats nationaux de nos Etats. L’originalité de ce tournoi, a-t-il laissé entendre, est qu’en plus de la coupe décernée à l’équipe victorieuse, ils ont prévu un trophée du fair-play. Il a souligné que promouvoir le fair-play, c’est lutter contre les influences préjudiciables qui menacent le sport en général et le football en particulier, telles que la    commercialisation abusive, la violence et le dopage.

Le ministre des Sports et des Loisirs, Jean-Pierre Palm, a salué cette belle initiative avant de demander au président de la Commission de l’UEMOA d’être leur avocat auprès des institutions financières afin qu’elles redoublent leurs efforts dans le soutien au sport, car le développement du sport participe à lutter efficacement contre la pauvreté dans notre espace, qui leur est si cher.

A l’issue de leurs travaux, les ministres en charge des sports ont été reçus en audience en fin d’après-midi par le Premier ministre, Tertius Zongo. A leur sortie, le ministre Palm a confié à la presse que leur hôte a apprécié l’idée, et  est  favorable à l’organisation de ce tournoi. Ils lui ont fait le point des conditions dans lesquelles la compétition va se dérouler. L’UEMOA s’est engagée à tout prendre en charge notamment l’organisation et l’hébergement. Maintenant, tous attendent patiemment la fête de l’intégration de la jeunesse de l’Union.

 

Justin Daboné

L’Observateur Paalga du 21 juin 2007



20/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres