L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Tunisiens et Burkinabè veulent faire des affaires

Coopération économique

Tunisiens et Burkinabè veulent faire des affaires

 

Explorer les opportunités d’affaires et nouer des relations entre opérateurs économiques tunisiens et burkinabè, c’est l’objectif de la mission commerciale que la Chambre de commerce et d’industrie de Sfax a effectué auprès de sa consœur de Ouagadougou, les 18 et 19 janvier 2008. Audiences, réseautage et visites d’entreprises ont ponctué le programme de cette rencontre entre les deux parties.

 

Les opérateurs économiques burkinabè voient grand, eux qui ont entrepris de diversifier et d’accroître le nombre de pays avec lesquels ils ont des relations d’affaires. Normal en ce temps de mondialisation qu’ils cherchent à tisser une toile commerciale et d’affaires.

Le gotha du monde du business au Burkina a donc réservé un accueil très chaleureux à leurs homologues de la Chambre de commerce et d’industrie de Sfax (Tunisie).

A l’ouverture de la rencontre, Mamadi Sanoh, secrétaire consulaire, a délivré le message du président de la Chambre de commerce du Burkina, El hadj Oumarou Kanazoé. Il a noté que les échanges entre les deux pays sont encore modestes malgré la conclusion en 1984 d’un Accord de partenariat économique. Mais fort heureusement aujourd’hui, leurs relations sont en train de se dynamiser. D’ailleurs en 2003, les deux pays ont organisé (en Tunisie) un forum des affaires sanctionné par la mise en place d’un conseil des affaires et à l’occasion un accord de coopération a été  signé entre la Chambre de commerce du Burkina et celle de Sfax.

Mamadi Sanoh a exhorté les Tunisiens à investir dans notre pays, car “le Burkina présente des opportunités et des potentialités d’investissements et d’affaires dans plusieurs domaines (secteur tertiaire, artisanat, grands projets de construction d’infrastructures) de l’activité économique”. En effet, a-t-il argumenté pour convaincre même les plus septiques, “l’environnement économique du Burkina se caractérise par des indicateurs macro économiques stables : inflation maîtrisée à 2,4% en 2006, taux de croissance de 6,4% en 2006 malgré les chocs extérieurs. Cet environnement a été conforté par une stabilité politique et sociale d’une part et les réformes économiques et institutionnelles poursuivies par le gouvernement”.

Pour sa part, Haitham Jebeniani, chef de la délégation tunisienne, a rappelé aux uns et aux autres que “nous sommes là pour approfondir et développer les relations tuniso-burkinabè, pour favoriser les rencontres et les échanges entre les entreprises tunisiennes et burkinabè”.

Haitham Jebeniani a présenté la région de Sfax, capitale économique du sud de la Tunisie, 2e ville du pays après Tunis la capitale. Sfax est, selon lui, un pôle industriel et commercial prépondérant et compte près de 900 000 habitants. Il a soutenu que la région présente un profil économique diversifié : pétrole, gaz naturel, textile, cuir, chaussures, agroalimentaire, industries mécanique et chimique, matériaux de construction, nouvelles technologies de l’information et de la communication, pêche, industries diverses, etc.

De plus, Sfax est un pôle universitaire pluridisciplinaire avec plus de 25 000 étudiants répartis dans 20 facultés. “C’est dire que la région dispose d’un énorme potentiel technologique et de ressources humaines qualifiées. C’est dans ces conditions qu’évolue la Chambre de commerce de Sfax, l’une des plus anciennes de Tunisie, car fondée en 1895”.

Au cours des 48h passées au Burkina, les Tunisiens ont multiplié des audiences et des visites d’entreprises dans la perspective de nouer des partenariats avec leurs homologues Burkinabè.

Pour sûr, en s’alliant, les opérateurs économiques des deux pays pourront faire ensemble de bonnes affaires.

 

San Evariste Barro

L’Observateur Paalga du 22 janvier 2008



22/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres