L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un Américain parmi les candidats au CEP 2008 à Bobo

CEP 2008 A BOBO

Un Américain parmi les candidats

Comme dans les autres centres de composition sur toute l’étendue du territoire national, l’examen du Certificat d’études primaires (CEP) a débuté le 10 juin dernier à Bobo Dioulasso. Des visites de quelques centres de composition effectuées entre 10 h et 11 h, il ressort que tout se passe bien.

Il était 10 h passées quand nous sommes arrivés à l’Ecole primaire publique de Bolomakoté (EPPB), pour prendre le pouls du déroulement de l’examen du Certificat d’études primaires (CEP), session de 2008. Les candidats étaient déjà sortis pour la pause après avoir composé dans les épreuves de rédaction et de dictée. A la question de savoir comment ils avaient trouvé les épreuves, voici quelques appréciations de candidats : « La rédaction était douce mais la dictée était difficile », nous a confié Lassana Zoanga (14 ans). « La rédaction était très bonne. La dictée, c’était caillou », a renchéri Mariam Ouédraogo.

Nous avons également approché quelques responsables qui se sont exprimés sur la situation : «Il n’y a pas de problème. Les candidats sont là. Nous n’avons pas enregistré d’incident pour l’instant. Tout se déroule bien», a indiqué, pour sa part, le président du Centre d’examen de l’EPPB. Sur 206 élèves inscrits dans le centre d’examen, 5 sont absents.

Après l’école primaire publique de Bolomakoté, nous avons mis le cap sur l’école Centre A de Bobo érigée également en centre d’examen. A notre arrivée, les examinateurs s’apprêtaient à ouvrir devant les candidats l’enveloppe contenant la troisième épreuve de l’examen, à savoir dessin-couture. Les deux épreuves étaient libellées comme suit : « A- Dessin : Dessine un ustensile de cuisine et indique son nom. B- Couture : Sur un morceau de tissu, fais une boutonnière de 1,5 cm». Le centre d’examen Bobo Centre A compte 148 inscrits dont 80 filles et 68 garçons. Sur les 148 élèves inscrits dans le centre, 145 étaient présents ce 10 juin. Parmi eux se trouvait Evan William Eshbaugh, un écolier américain de 11 ans. Elève de l’établissement André Malraux de Bobo, le candidat yankee dit vouloir faire l’expérience du CEP burkinabè. Il était tout concentré sur sa feuille de composition quand nous sommes entrés dans la salle.

Ici, tout se passe bien selon la présidente du centre, Mariam Sanou/Traoré. « Du point de vue de la sécurité, il n’y a pas de problème pour l’instant », a laissé entendre Yacouba Ouédraogo, un agent de sécurité sur place.

Pour la présente session du CEP, ce sont au total plus de 16 000 candidats qui y prennent part dans la seule province du Houet. Au niveau de la région des Hauts Bassins, l’on est à plus de 22 000 candidats dont 3 561 pour la province du Kénédougou, et 2 637 pour celle du Tuy.

Par Grégoire B. BAZIE

Le Pays du 11 juin 2008



11/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres