L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un fou bastonné au marché de Dédougou

Un fou bastonné au marché de Dédougou

 

Un fou a été bastonné par des femmes au marché central de Dédougou le 7 juin dernier. Le fou, qui se promène habituellement tout nu, aurait tenté d’abuser d’une vendeuse de condiments au marché. Son acte a irrité les autres vendeuses qui ne sont pas passées par quatre chemins pour se ruer sur lui et lui assener des coups avec qui des fouets, qui des bâtons ou même des chaussures. Fort heureusement, le fou "en chaleur" a eu la vie sauve grâce à l’intervention de certains sages. Il s’en est sorti de ce lynchage avec de petites blessures.

 

 

Joseph Ki-Zerbo au centre d’un colloque universitaire

 

Bobo Dioulasso abritera le 18 juin prochain un mini colloque axé sur la pensée du Professeur Joseph Ki-Zerbo, sa contribution à l’émergence d’une nouvelle citoyenneté. Organisé par l’Université catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO), en partenariat avec le Centre d’études pour le développement (CEDA), le colloque s’appuiera sur le contenu du film documentaire « Identités pour l’Afrique » du cinéaste burkinabè Dani Kouyaté.

 

Le tout premier diplômé du HETEC est une dame

 

L'Ecole supérieure des Hautes études technologiques et commerciales (HETEC) dont le siège est à Abidjan et qui est implantée au Burkina, il y a seulement quelques années, a depuis le samedi 14 juin dernier son tout premier diplômé. Il s'agit de dame Harouna Hadizatou dont le sujet de la soutenance a porté sur "l'optimisation de la gestion des réserves des caisses de sécurité sociale : cas de la CNSS Niger." Elle a, entre autres, expliqué le choix du thème, les objectifs de l'étude, la méthodologie d'approche, la présentation de la CNSS Niger, le système de gestion des réserves et également diagnostiqué les forces et insuffisances de cette CNSS en "émettant des recommandations." Après évaluation du travail, le jury a accordé à dame Harouna Hadizatou, la note de 15/20, mention bien. Ainsi, le grade d'ingénieur en finances et comptabilité a été conféré à Harouna Hadizatou. Les diplômes du HETEC sont accrédités par le CAMES.

 

Tertius Zongo face à la presse : quand la parole rime avec le décor

 

Depuis son arrivée à la tête du gouvernement, Tertius Zongo est animé de nouvelles ambitions. On le prendrait pour Barack Obama tant il prône le changement : changement dans la gestion de la cité, changement dans les mentalités, changement dans les comportements alimentaires. De ce fait, il ne cesse de marteler qu'il faut produire local et consommer local. Et comme pour joindre l'acte à la parole, sa dernière conférence de presse revêtait un décor tout particulier. Tout de batik, ce décor artistique original et bien de chez nous était simplement beau. Il n'avait rien à voir avec les autres décors à l'occidentale qu'on a l'habitude de voir. Un fond à l'africaine pour ne pas dire à la burkinabè. Pourvu que l'exemple soit suivi et que ça dure.

 

Le Premier ministre satisfait de nos sportifs

 

Le Premier ministre était face à la presse mardi dernier. Au cours de cette entrevue avec les hommes de médias, Tertius Zongo s'est dit satisfait des résultats des sportifs du Burkina. Selon lui, ces derniers ont porté haut le flambeau du pays ces 12 derniers mois, à travers des compétitions majeures. Morceaux choisis : le pays a ainsi obtenu des résultats remarquables en remportant le championnat du monde de boxe, version IBF en mai dernier. Il a occupé la première place en équipe féminine de volley-ball au tournoi de la solidarité en octobre 2007. En août dernier, il a remporté au rugby le tournoi international de super 16 à Ouaga, sans oublier les prestigieuses médailles obtenues lors du championnat africain d'athlétisme en Ethiopie en avril 2008. Tertius Zongo n'a pas manqué de rappeler les récentes victoires successives des Etalons dont les prouesses font honneur à la nation entière. De ce fait, il a encouragé les acteurs du monde sportif à persévérer dans ce sens, en vue d'atteindre d'autres victoires beaucoup plus éclatantes.

 

Théâtre : 30 bougies pour l'ATB

 

Le 18 juin prochain, l'Atelier théâtre burkinabè (ATB) aura 30 années d'existence. Pour la commémoration de cet anniversaire, Prosper Compaoré et les siens ont concocté un certain nombre d'activités. Tout commence ce 13 juin par un doua à 16 h à la mosquée de Gounghin sise non loin du siège de l'ATB. Le 15 juin, une messe d'action de grâce sera dite à partir de 9h à l'église Saint Pierre de Gounghin. Le 17 juin, la boucle des cultes religieux sera bouclée par un culte d'action de grâce qui sera célébré dans la cour de l'ATB à partir de 18h par l'église des Assemblées de Dieu. Le 18 juin, jour J de l'anniversaire, le programme de commémoration prévoit des expositions et des animations théâtrale, musicale et ludique au sein de l'ATB dans la journée. Dans la soirée, il est prévu un cocktail d'anniversaire puis une soirée artistique au cours de laquelle il y aura des témoignages d'anciens de l'ATB, une projection vidéo sur la rétrospective de la compagnie, des prestations musicales, de la danse et du théâtre.

 

Le Pays du 16 juin 2008



16/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres