L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un homme abattu par balles à Ouagadougou

Meurtres au secteur 27

Un homme abattu par balles

La série noire des meurtres à répétition à Ouagadougou se poursuit. Les riverains du terrain vide situé côté nord du lycée Newton du secteur 27 se sont réveillés devant une scène des plus macabres, ce mardi matin. Un corps sans vie baignant dans une marre de sang.

Alertés par un appel de l'extérieur, très tôt ce mardi matin, nous sommes allés découvrir une scène effroyable du côté du secteur 28 de Ouagadougou. Le corps sans vie d'un homme baignant dans une marre de sang au plein milieu du terrain de sport situé derrière le lycée Newton de ce secteur. C'est une foule de riverains et autres passants abasourdis par l'horreur que nous avons trouvés autour du corps. Selon toute vraisemblance, la victime a été abattue à bout portant par une balle dont la douille traînait juste à côté. Certains témoignages font état de ce qu'un bruit assourdissant a été entendu dans la zone aux environs de 24 heures la veille.

Aucune pièce d'identité n'a été retrouvée sur la victime pour permettre de l'identifier.

S'agit-il d'un voleur qui a été abattu ? s'agit-il d'un crime crapuleux ? d'un règlement de compte ? nul ne saurait répondre. Mais toutes les pistes sont envisagées par l'adjudant-chef major Tony de la brigade ville de gendarmerie de Nongr-Massom et ses hommes, venus sur les lieux pour les constats d'usage.

En attendant les conclusions des enquêtes, le moins qu'on puisse dire, c'est que beaucoup d'indices militent en faveur de la piste d'un règlement de compte entre militaires. D'abord, autour de la taille de la victime se trouvait une cordelette apparemment militaire ; ensuite des cicatrices récentes sur ses genoux et ses jambes laissent penser qu'il s'agit des séquelles de sa formation de jeune militaire. La douille de la balle qui serait celle qui a explosé le crâne de la victime, serait celle d'une "Kalach Varsovie".

Aussi selon des informations proches de la gendarmerie, des corps de militaires ont maintes fois été retrouvés dans des circonstances similaires.

Ladji BAMA

Le Pays du 19 septembre 2007



19/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres