L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

"Zoutez-nous" du riz !

Campagne agricole 2008/2009

"Zoutez-nous" du riz !

Produire 432 000 tonnes de céréales, avec un accent particulier sur le riz ; tel est l’objectif de la campagne agricole 2008/2009, qui a été lancée le 30 mai dernier à Kampti, dans le Poni, par le ministre Laurent Sedogo de l’Agriculture. C’était en même temps que le lancement du Projet d’irrigation et de gestion de l’eau à petite échelle (PIGEPE).

Le 30 mai 2008, les berges du Poniro dans la commune rurale de Kampti ont servi de cadre au lancement de la campagne agricole 2008/2009, sous le thème « La promotion des intrants pour l’intensification des productions agricoles ».

Cette campagne intervient, a indiqué le ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, Laurent Sedogo, dans un contexte national et international marqué par une hausse vertigineuse des prix des produits agricoles.

D’où l’importance particulière de la présente campagne, selon lui, qui doit répondre à la question de la mise à la disponibilité des produits alimentaires. En conséquence, le ministère de l’Agriculture a la lourde mission d’accroître cette année les productions agricoles de l’ordre de 4 32 000 t de céréales et 600 000 t de coton.

Ce qui se traduit par une augmentation de 13% pour les céréales « avec un accent particulier sur le riz et le maïs, qui connaîtront respectivement des hausses de 100% et de 17% ». Des mesures, a laissé entendre le ministre Sedogo, ont été prises par le Gouvernement en vue d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixés.

Entre autres facilités au profit des producteurs, il est prévu, selon lui, la distribution de 7 000 t de semences améliorées à 260 000 ménages ; une subvention de 50% sur le matériel agricole de Team 9 ; la mise à la portée des producteurs, particulièrement ceux du riz, grâce aux partenaires pays, 11 000 t de NPK et de 9 000 t d’urée.

Au dire de Laurent Sedogo, c’est une vingtaine de milliards qui sera investie dans la présente campagne agricole.

Il a solennellement invité tous les acteurs à jouer chacun sa partition pour que cette campagne soit un succès. Il a particulièrement insisté sur la nécessité d’accroître la production du riz cette année, de sorte à :

« Atteindre les objectifs du Burkina, voire les dépasser ». Il faut surtout parvenir, a-t-il dit, à réduire la facture d’importation de cette céréale, qui coûte annuellement à notre pays 40 milliards de nos francs. Il a, par ailleurs, assuré les producteurs que des concertations sont en cours avec les acteurs de la filière, afin d’assurer non seulement l’écoulement des stocks, mais aussi un prix incitateur.

Le ministre Laurent Sedogo a invité les populations du Sud-Ouest à mettre en valeur leur potentiel de bas-fonds, sous-exploité, pour la production du riz. Tout en leur promettant le soutien de son département, il a souhaité voir la région du Sud-Ouest devenir un des principaux pôles de production céréalière et principalement de riz.

Sur ces mots, il a procédé au lancement officiel du Projet d’irrigation et de gestion de l’eau à petite échelle (PIGEPE), qui couvre le Noumbiel, le Ioba, la Bougouriba, le Poni et la Sissili, situés dans les régions du Sud-Ouest et du Centre-Ouest.

Ce projet vise la lutte contre la pauvreté rurale et pour la sécurité alimentaire en améliorant l’accès à l’eau ainsi qu’en permettant une meilleure maîtrise de son utilisation agricole. L’animation et le renforcement des capacités, la gestion de l’eau à des fins agricoles, l’appui à l’intensification et à la valorisation des productions agricoles irriguées, la gestion et la coordination.

Telles sont les quatre composantes du Projet, dont les objectifs sont, entre autres, l’appui des groupes cibles avec des investissements visant à leur assurer l’accès aux ressources en eaux agricoles avec des technologies appropriées, l’intensification et la diversification durables de l’agriculture irriguée et de bas-fonds.

Financé à hauteur de 10 milliards de FCFA sur 5 ans, le projet a prévu la réalisation de 8 barrages et la réhabilitation de 12 autres, et l’aménagement de 1000 ha de périmètres agricoles au profit de 17 800 ménages agricoles.

Laurent Sedogo a interpellé les structures qui y interviennent à jouer pleinement leur rôle en s’impliquant avec rigueur et professionnalisme dans le suivi, la mise en œuvre et le suivi-évaluation du PIGEPE. La cérémonie s’est terminée par une remise de semences, d’intrants et de matériel agricole.

Du Sud-Ouest, le ministre de l’Agriculture est allé encourager des producteurs des Cascades dans le cadre de la 2e édition de leurs journées de l’anacarde et de la promotion du manioc, tenues du 30 mai au 1er juin derniers à Banfora.

Hamidou Ouédraogo

L’Observateur Paalga du 4 juin 2008

(1) « zoutez», expression inspirée de la chanson de Zao Ziyang, qui veut dire « ajoutez »



04/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres